Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 22 octobre 19

22 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse d’une fraction de cent.

Le rapport sur la progression des cultures qui a été présenté hier montrait que dimanche dernier, le maïs US était mature à 86 %, soit à un retard de 11 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Le rapport a aussi révélé que la récolte de maïs US était complétée à 30 % alors que la moyenne quinquennale est de 47 %. Les conditions sèches prévues la semaine prochaine devraient tout de même permettre une certaine progression des travaux aux champs. Par ailleurs, les conditions de culture se sont améliorées de 1 % à 56 % dans les catégories «bon à excellent».

Le ministère ukrainien de l’Agriculture estime que la production de maïs ukrainien 2019 est en baisse de 3 millions de tonnes à 32,8 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de ¾ à 1 ½ cent. Les contrats de tourteau ont fait l’inverse en terminant en baisse de 80 cents/tonne. L’huile a gagné 37 points.

Des rumeurs circulaient ce matin à l’effet que la Chine aurait avancé d’autres dérogations tarifaires sur 10 millions de tonnes de soya. En conséquence, les contrats de soya US étaient en hausse de 10 cents durant l’avant-midi. En fait, il est possible que cette mesure permette à des firmes privées chinoises d’acheter du soya US si les prix FOB sont suffisamment bas pour être plus compétitifs par rapport aux prix sud-américains.

Le rapport sur la progression des cultures qui a été présenté hier, indique que dimanche dernier, la récolte de soya US avait été complétée à 46 %. Les bonnes conditions météorologiques de la semaine passée ont permis cette progression. Par contre, la moyenne des 5 dernières années est de 64 %. Les conditions de culture sont demeurées inchangées à 54 % dans les catégories «bon à excellent».

Selon Reuters, l’Égypte a lancé un appel d’offres pour acheter 30,000 tonnes d’huile de soya. L’appel d’offres prendra fin demain.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont terminé la session en baisse. À Chicago, le contrat décembre 19 a reculé de 5 ½ cents. À Kansas, le même contrat a perdu 4 ¼ cents. Toutefois, les contrats de blé de printemps US ont fini en hausse. À Minneapolis, le contrat décembre 19 a gagné 1 ¼ cent.

Le rapport sur la progression des cultures, qui a été présenté lundi après-midi, a montré que les ensemencements de blé d’hiver US étaient complétés à 77 % alors que 53 % des semis avaient émergé. Les données des conditions du blé d’hiver US ne seront disponibles que la semaine prochaine. Par ailleurs, la récolte de blé de printemps US était terminée à 96 %.

En Ukraine, le ministère de l’Agriculture estime que la récolte de blé ukrainien 2019 est en hausse de 3,5 millions de tonnes par rapport à l’an dernier à 28,1 millions de tonnes.

La date limite fixée par l’appel d’offres de l’Éthiopie, qui devait se terminer demain, a été reportée au 5 novembre prochain.

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf US ont fini la journée en baisse. Par contre, les contrats de veau US ont terminé avec des gains de 27 à 70 cents, ce qui a effacé les baisses d’hier.

Aujourd’hui, le USDA a présenté son rapport Cold Storage. Il rapporte qu’au 30 septembre dernier, les inventaires de surgelé de bœuf US étaient de 464,186 millions de lbs., soit une baisse de 8,47 % par rapport à la même période l’an passé. Ce recul a renversé la tendance à la hausse avec une baisse mensuelle de 1,22 %. Concernant le rapport mensuel de Cattle-on-Feed, qui sera rendu public vendredi, les analystes estiment, en moyenne, que le USDA indiquera des placements de 2,082 millions de têtes au cours du mois de septembre dernier. S’il se réalise, le résultat sera une hausse de 1,5 % par rapport à septembre 2018. Pour la commercialisation, le marché s’attend à ce qu’elle ait été de 1,738 million de têtes, ce qui serait une augmentation annuelle de 1,1 %.

Le 18 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,03 $ à 144,93 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression, mais le «spread» Ch/Se s’est rétréci de 2,84 $ à 22,85 $. La découpe «Choice» a gagné 80 cents à 220,93 $. Celle «Select» a pris 3,64 $ à 198,08 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 237,000 têtes, soit une hausse de 2,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une baisse de 1,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Depuis le début de la semaine, des ventes au comptant ont été enregistrées dans le sud des États-Unis à 110 $. Par contre, il n’y a aucun rapport pour les offres.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 231 têtes à son encan en ligne.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 2,32 $.

Aujourd’hui paraissait le rapport Cold Storage. Il indiquait que les inventaires de surgelé de porc US ont été de 598,894 millions de lbs en septembre, une hausse de 1,6 % par rapport à l’an passé, mais aussi une baisse de 1,3 % par rapport à août dernier. Pour le mois de septembre, les stocks de flanc congelé US étaient les plus élevés depuis septembre 1989.

Le 18 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 9 cents à 65,53 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été dans le rouge de 2,43 $ à 76,10 $. Les découpes étaient en progression partagée, mais celle du flanc a clôturé en baisse de 7,92 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 85 cents à 56,26 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 980,000 têtes, soit à une augmentation de 31,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Des chercheurs chinois ont modélisé 5 couches du virus de la peste porcine africaine ainsi que certaines de ses composantes, mais des recherches supplémentaires seront nécessaires pour développer un vaccin portant sur la structure du virus.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article