Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 17 octobre 19

17 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en hausse de 3 cents.

Présenté ce matin, le rapport hebdomadaire de l’EIA indiquait que la production d’éthanol US de la semaine du 11 octobre dernier avait augmenté de 8,000 barils par jour à 971,000 bpj. Quant aux inventaires, ils ont progressé de 817,000 barils à 22,061 millions de barils. Comparativement à août dernier, le gouvernement US a accordé moins de 70 millions de crédits d’impôt aux fabricants d’éthanol US pour le mois de septembre. Dans le cas du mois dernier, la production quotidienne a été en moyenne inférieure de 48,000 barils par rapport à août, ce qui est une différence d’approximativement 960,000 barils entre les deux mois concernés.

Le département argentin de l’Agriculture prévoit que 15,814 millions d’acres de maïs seront ensemencés en Argentine cette année. Actuellement, les Argentins ont semé 24,2 % de leur maïs.

Demain, le USDA devrait rendre public le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du maïs US, le marché s’attend à un résultat entre 400,000 et 800,000 tonnes.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont terminé la session en hausse de 2 ½ à 3 ½ cents. Le tourteau a également fini dans le vert de 2,00 $/tonne. L’huile a perdu 1 point.

La parution du rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation a été remise à demain en raison du décalage causé par le congé de lundi. Cargill a annoncé un projet d’expansion de 225 millions de dollars US pour sa raffinerie d’huile de soya à Sidney en Ohio.

Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation, dans le cas du soya US, le marché s’attend à un résultat entre 900,000 et 1,06 million de tonnes, ce qui serait une baisse substantielle comparativement aux 2,092 millions de tonnes de la semaine dernière. Pour le tourteau, le marché anticipe un résultat entre 150,000 et 400,000 tonnes alors que la semaine dernière, c’était 364,722 tonnes. Pour l’huile, un résultat entre 0 et 25,000 tonnes est avancé. La semaine précédente, les ventes ont été de 1,150 tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la journée en hausse. À Chicago, les gains ont été de 12 ¼ cents, à Kansas de 6 ¼ cents et à Minneapolis de 1 ½ cents.

En Argentine, le blé 2019/2020 est semé à 100 %. Au total, 6,6 millions d’hectares (16,31 millions d’acres) ont été plantés. L’an passé, la superficie était de 6,2 millions d’hectares (15,32 millions d’acres). Toutefois, en raison du gel printanier, le département argentin de l’Agriculture a ajusté son estimé de la production de blé à 20,2 millions de tonnes.

Les marchés prévoient des ventes à l’exportation de tous les types de blé US entre 250,000 et 500,000 tonnes pour la semaine du 10 octobre dernier.

Dans un appel d’offres, l’Arabie Saoudite recherche 595,000 tonnes de blé. L’appel d’offres prendra fin demain.

Stratégie Grains a augmenté son estimation de la production de blé UE de 1 million de tonnes à 145,5 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session sur une note partagée. Les contrats de veau US ont fini en baisse de 1,60 $.

Selon le USDA, officiellement, pour la semaine du 5 octobre dernier, le nombre d’abattage a été de 644,676 têtes (47,2 % de bouvillons, 30,9 % de génisses et 20,1 % de vaches).

Le 16 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 3 cents à 145,15 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» qui s’est rétréci à 25,21 $. La découpe «Choice» a perdu 17 cents à 218,11 $. Celle «Select» a fait l’inverse en prenant 1,23 $ à 192,60 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 462,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 5,000 têtes comparativement à la semaine dernière et de 9,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Ce vendredi, le Feeder Cattle Exchange va faire des ventes d’essai. 941 têtes seront offertes à l’encan.

Une explosion dans un bâtiment autonome lié à une usine de Cargill à Dodge City a forcé l’arrêt de celle-ci pour la journée. L’édifice ne devrait pas rester inutilisé longtemps.

Cette semaine, quelques ventes au comptant à 111 $ ont été rapportées dans l’ouest du Corn Belt.



Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session en baisse de 1,07 $ à 2,45 $.

Officiellement, pour la semaine du 5 octobre dernier, 2,660,215 porcs ont été abattus sous les inspections fédérales. 2,6 % concernaient des truies.

Le 15 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,02 $ à 62,92 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,44 $ à 76,28 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était en recul de 81 cents 57,87 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,962 million de tonnes, ce qui représente une augmentation de 10,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 66,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Tyson a annoncé aux producteurs de porc US qu’elle passera à une chaine d’approvisionnement totalement exempte de ractopamine à partir du mois de février 2020. La Chine, comme d’autres pays, interdit l’importation de porcs dont la diète comprend de la ractopamine.



Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article