Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 octobre 19

10 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 12 ¼ à 14 cents.

Ce matin, le rapport sur la production de grain indiquait que le rendement de maïs US 2019 est actuellement projeté à la hausse de 0,2 bo./acre par rapport à septembre dernier à 168,4 bo./acre. Le résultat est également supérieur aux attentes de marché par 0,9 bo./acre. En ce qui concerne la production de maïs US, le NASS (USDA) l’évalue à la baisse par rapport au mois dernier de 20 millions de boisseaux à 13,779 milliards de boisseaux. Il estime la superficie récoltée en diminution à 81,8 millions d’acres. Quant aux inventaires de maïs US 2019/2020, le NASS, estime qu’ils sont en baisse de 261 millions de boisseaux à 1,929 milliard de boisseaux. Le marché s’attendait plutôt à 1,68 milliard de boisseaux.

Mondialement, le rapport d’offre et de demande indique que les stocks sont actuellement de 302,55 millions de tonnes, soit une diminution de 3,72 millions de tonnes comparativement au rapport précédent.

Au Brésil, CONAB projette une production de maïs brésilien 2019/2020 à 98,4 millions de tonnes. Dans ce cas, le USDA laisse sa projection de production de maïs brésilien inchangée à 101 millions de tonnes.

Durant l’avant-midi, le rapport sur les ventes à l’exportation indiquait des ventes de maïs US 2019/2020 à 284,456 tonnes, un résultat bien inférieur aux anticipations du marché.

Soya

Suite à la présentation du rapport mensuel d’offre et de demande, les contrats de soya à Chicago ont terminé la journée en baisse d’une fraction de cent. Le tourteau a également clôturé dans le rouge de 1,30 $/tonne. Toutefois, l’huile a gagné 7 points.

Ce matin, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 398,000 tonnes de soya US. La destination est la Chine.

Dans son rapport d’offre et de demande, le NASS projette le rendement de soya US à la baisse de 1 bo./acre à 46,9 bo./acre. Cette réduction a engendré celle de la production de 83 millions de boisseaux par rapport à septembre dernier à 3,550 milliards de boisseaux. Avec l’aide de la baisse des inventaires de soya US 2018/2019 et de celle de la production, les stocks de soya US 2019/2020 ont reculé de 180 millions de boisseaux comparativement au rapport précédent à 460 millions de boisseaux.

Mondialement, le USDA estime que les inventaires de soya ont diminué de 4 % à 95,21 millions de tonnes.

Alors que le USDA laisse son estimation de la production de soya brésilien inchangé à 123 millions de tonnes, CONAB projette la production à 120,4 millions de tonnes.

Pour le soya US, le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 3 octobre dernier est plus fort que prévu avec 2,092 millions de tonnes. À elle seule, la Chine a acheté 1,177 million de tonnes. Les ventes de tourteau de soya US ont été de 364,700 tonnes et celles de l’huile de 1,200 tonnes.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochée ont terminé la session en baisse de 7 ¼ cents. À Kansas, le recul a été de 10 cents et à Minneapolis de 6 ½ cents.

En ce qui concerne le blé US 2019/2020, le USDA a effectué plusieurs ajustements dans son rapport mensuel d’offre et de demande. Il a réduit son estimation des exportations de 25 millions de boisseaux et ceux de la moulée et usage résiduel de 30 millions de boisseaux. Les inventaires de fin d’année de blé US sont maintenant projetés à la hausse de 29 millions de boisseaux par rapport à septembre dernier à 1,043 milliard de boisseaux.

À l’échelle mondiale, le USDA estime que la production UE est en hausse de 1 million de tonnes à 152 millions de tonnes. Par contre, il évalue celle de l’Australie en baisse de 1 million de tonnes à 18 millions de tonnes. Globalement, les stocks mondiaux de fin d’année 2019/2020 sont en hausse de 1,29 millions de tonnes comparativement à septembre dernier à 287,8 millions de tonnes.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 3 octobre dernier, le USDA estime que celles de blé US ont été à la baisse de 14,15 % par rapport à la semaine dernière à 521,940 tonnes.

Dans un appel d’offres, le ministère japonais de l’Agriculture a acheté 114,012 tonnes de blé canadien et américain. 60,052 tonnes étaient spécifiques aux États-Unis.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la session sur une note partagée. Le contrat octobre 19 a gagné un quart de cent, mais celui février 19 a reculé d’une coche. Les contrats de veau US ont également terminé la journée sur une note partagée, les contrats octobre 19 et novembre 19 ont fini en recul, mais le contrat janvier 20 a progressé de 90 cents.

Le 9 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 20 cents à 144,65 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» qui s’est élargi à 28,97 $. La découpe «Choice» était en hausse de 1,03 $ à 215,63 $. Celle «Select» a suivi en gagnant 54 cents à 186,66 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 467,000 têtes, ce qui correspond au même résultat que la semaine dernière, mais également à une baisse de 6,000 têtes comparativement à l’an passé.

Des offres au comptant à 105 $ ont circulé durant la journée sur le territoire US avec des demandes à 110 $.

Le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 3 octobre dernier indique que celles de bœuf ont été en nette réduction de 29,079 tonnes. Hong Kong a annulé des commandes de 36,000 tonnes. Par ailleurs, les expéditions ont été de 16,386 tonnes.

Le USDA a aussi estimé que la production de bœuf US 2019 est actuellement à 26,948 milliards de lbs, ce qui est une réduction de 5 millions de lbs par rapport à septembre dernier. Il projette une production de bœuf US 2020 à 27,670 milliards de lbs.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse de 7,5 cents à 1,00 $.

Dans son rapport sur les ventes à l’exportation, le USDA estime que celles de porc US 2019 ont été un total de 31,324 tonnes durant la semaine du 3 octobre dernier. 18,810 tonnes étaient destinées à la Chine. Cette dernière a également effectué des achats massifs de 123,362 tonnes de porc US 2020.

Le 8 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 53 cents à 60,12 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 90 cents à 76,91 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 1,92 $ à 55,76 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 1,952 million de têtes, ce qui est une augmentation de 84,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Dans un rapport trimestriel, le USDA estime que la production de porc US 2019 demeure la même à 27,578 milliards de lbs. Celle de porc US 2020 est actuellement projeté à 28,680 milliards de lbs, soit à une augmentation de 270 millions de lbs.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article