Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 8 octobre 19

08 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 6 à 8 ¾ cents. Dans le cas du contrat décembre 19, il a touché son plus haut niveau depuis la mi-août.

De bonnes chutes de neige sont attendues plus tard cette semaine pour les Dakotas et le Minnesota. Les températures, qui pourraient chuter significativement dans le nord du Texas, devraient rester concentrées dans l’ouest des Plaines. Le rapport sur la progression des cultures du 6 octobre dernier montre que ces États sont encore exposés au risque de gel. Au Minnesota, 61 % des plants de maïs ne sont pas matures. Au Dakota du Nord, c’est 78 % et au Dakota du Sud, 64 %. Ces États représentent 17,14 % de la récolte de 2019/2020. Par ailleurs, les conditions de culture ont baissé de 1 % à 56 % dans les catégories «bon à excellent».

Jeudi, le USDA devrait présenté son rapport mensuel d’offre et de demande et le marché s’attend à une baisse de rendement projeté de 0,7 bo./acre à 167,5 bo./acre avec un jeu entre 159 et 169 bo./acre. Avec un rendement en baisse et une réduction de superficie récoltée de 0,5 million d’acres, les analystes anticipent une baisse moyenne de production de 211 millions de boisseaux à 13,88 milliards de boisseaux. Les dommages causés par le gel prévu cette semaine seront comptabilisés dans les prochains rapports.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des gains de 5 à 6 ½ cents. Le contrat novembre 19 est à son plus haut niveau depuis le 19 juillet dernier. Le tourteau a également été en progression de 4,90 $/tonne. L’huile a perdu 24 points.

Le rapport sur la progression des cultures montre que dimanche dernier, 72 % du soya US avait perdu ses feuilles, ce qui était un retard de 15 % par rapport à la normale. Le NASS (USDA) a aussi rapporté que 14 % du soya US a été récolté alors que la moyenne est de 34 %. Environ 21 % de la production de soya US 2019 est concentrée dans les États du Dakota Nord, du Dakota du Sud et le Minnesota. Or, ces régions pourraient recevoir prochainement entre 8 et 16 pouces de neige. Les conditions de culture ont baissé de 2 % à 53 % dans les catégories «bon à excellent».

Pour le rapport WASDE de jeudi, les analystes s’attendent à une baisse de rendement de 0,6 bo./acre comparativement à septembre dernier à 47,3 bo./acre. La production est aussi anticipée à la baisse de 50 millions de boisseaux à 3,583 milliards de boisseaux.

Blé

À Chicago, les contrats de blé ont fini la journée en hausse de 9 à 11 cents. À Kansas, la plupart des contrats de blé dur rouge d’hiver ont clôturé dans le vert de 7 à 8 cents. Le «spread» de blé CH/KC s’est élargi à 90 cents. À Minneapolis, la hausse a été de 4 à 5 ½ cents.

La tempête de neige prévue engendre des inquiétudes puisqu’il reste encore 9 % de la récolte de blé de printemps US dans les champs. Toutefois, les 91 % restant sont à l’abri dans les silos.

Dans un appel d’offres, le GASC (Égypte) a acheté 295,000 tonnes de blé à livraison vers la mi-novembre. Les vendeurs étaient la Russie (180,000 tonnes) et l’Ukraine (115,000 tonnes). Les États-Unis n’étaient pas compétitifs en raison des coûts de fret élevés.

Concernant le rapport d’offre et de demande qui sera rendu public jeudi, les marchés anticipent des inventaires de fin d’année 2019/2020 de 1,011 milliard de boisseaux, ce qui serait une baisse de seulement 3 millions de boisseaux par rapport à septembre dernier.

Pour le rapport sur la progression des cultures du 6 octobre dernier, le NASS estimait que 91 % du blé de printemps US avait été récolté. Aussi, 52 % du blé d’hiver US était ensemencé et 26 % des plants avaient émergé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 7,5 à 35 cents. Cependant, les contrats différés ont clôturé en hausse de 20 à 35 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également fini en progression de 15 à 35 cents.

Le 4 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 84 cents à 144,43 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» qui s’est élargi à 26,54 $. La découpe «Choice» a gagné 2,51 $ à 213,60 $. Celle «Select» a pris 1,15 $ à 187,06 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 233,000 têtes, ce qui correspond à une réduction de 1,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

L’enthousiasme entourant l’accord commercial Japon/US a été tempéré par le fait que les baisses de tarifs prévues ne seront pas effectives avant la fin de l’année.

Demain, un total de 666 têtes sera présenté aux enchères du Feeder Cattle Exchange.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée en hausse de trois chiffres. Le contrat décembre 19 a pris 3,15 $.

Le 4 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse d’un centime à 59,22 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 30 cents à 77,45 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 2,28 $ à 52,01 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 973,000 têtes. Il s’agit d’un recul de 6,000 têtes par rapport à la semaine passée, bien que le nombre d’abattages ait été revu à la baisse de 5,000 têtes lundi dernier. Par contre, le résultat est tout de même une augmentation de 48,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article