Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 2 octobre 19

02 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 4 ½ à 4 ¾ cents

Ce matin, l’EIA a publié son rapport hebdomadaire sur l’éthanol US pour la semaine du 27 septembre dernier. Elle estime que pour une deuxième semaine de suite, la production a été inférieure à 1 million de barils par jour à 958,000 bpj. La dernière fois où la production a été inférieure au million de bpj pour une deuxième fois consécutive remonte à octobre 2016. Malgré la baisse de production, les inventaires d’éthanol ont toute de même augmenté de 719,000 barils à 23,219 millions de barils.

Dans son rapport mensuel sur la trituration des grains de lundi dernier, le USDA indique que 454,6 millions de boisseaux ont été utilisés dans la production de l’éthanol US, ce qui porte l’utilisation annuelle à 5,37 milliards de boisseaux, soit à une baisse de 235 millions de boisseaux par rapport à l’an passé et de 5 millions de boisseaux comparativement au bilan mensuel du USDA (offre et demande) effectué en septembre dernier.

Les anticipations du marché pour le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation qui sera présenté demain sont pour le maïs US entre 400,000 et 800,000 tonnes.

Les conditions très humides ralentissent la récolte du maïs US même si celui-ci est mature.

Les données commerciales brésiliennes montrent que 6,501 millions de tonnes de maïs brésilien ont été exportées durant le mois de septembre dernier, ce qui est près du double par rapport à la même période l’an passé.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des pertes de 1 à 5 ¾ cents. Le tourteau a reculé de 3,80 $/tonne. Par contre, l’huile a progressé de 23 points.

Durant l’avant-midi, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 464,000 tonnes de soya US. La destination est la Chine et les livraisons devraient se faire au cours de la saison 2019/2020.

Le rapport mensuel Fats & OIls de lundi dernier montre que 117,5 millions de boisseaux ont été triturés en août dernier, ce qui porte le total pour 2018/2019 à 2,091 milliards de boisseaux. Il s’agit en fait d’une hausse de 6 millions de boisseaux comparativement à la projection du USDA effectuée le mois dernier.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 26 septembre dernier, qui sera présenté demain, le marché anticipe des ventes de soya US entre 0,9 et 1,4 million de tonnes. Les ventes de tourteau sont prévues entre 50,000 et 350,000 tonnes et celles de l’huile entre 5,000 et 40,000 tonnes.

Au Brésil, le ministère du Commerce estime que les exportations de soya brésilien ont été de 4,447 millions de tonnes au cours du mois de septembre dernier, ce qui représente une légère baisse comparativement à l’an passé à la même période et une autre de 5,321 millions de tonnes par rapport à août dernier.

Des estimations privées avancent que la production de soya brésilien 2020 est encore en hausse malgré les conditions sèches et les retards dans les ensemencements observés dans certains secteurs.

Blé

La plupart des contrats de blé US ont clôturé en baisse de 3 à 10 cents. À Chicago, le recul a été plus élevé.

Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation qui sera rendu public demain, les marchés anticipent que celles de blé US soient entre 200,000 et 600,000 tonnes.

Durant la journée, la Corée du Sud a acheté 77,500 tonnes de blé US. De son côté, dans un appel d’offres, l’Égypte a acheté 60,000 tonnes de blé français. La livraison devrait se faire entre le 5 et le 15 novembre prochain. Les prix FOB US sont actuellement de 30 $ US/tonne de plus que ceux de la France ou de la Russie.

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des pertes de 75 cents à 1,425 $. Les options octobre 19 expirent vendredi. Contrairement à ceux du bœuf US, les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse à trois chiffres.

Le 1er octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en progression de 14 cents à 143,09 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» qui s’est rétréci à 27,07 $. La découpe «Choice» a reculé de 50 cents à 212,97 $. Celle «Select» a perdu 15 cents à 185,90 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 350,000 têtes, soit à une augmentation de 4,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les 846 têtes offertes à son encan.

Quelques ventes à 105 $ ont été enregistrées dans le sud des États-Unis, ce qui correspond à une hausse de 2 $ par rapport à la même période la semaine dernière.



Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini dans le rouge de 27,5 à 82,5 cents.

Le 30 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 62 cents à 57,05 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,17 $ à 74,12 $. La plupart des découpes étaient en recul, mais celle du «picnic» a progressé de 49 cents et celle du flanc de 2,75 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 66 cents à 50,13 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,468 million de têtes, ce qui est une hausse de 60,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 70,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article