Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 1er octobre 19

01 octobre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la session avec des gains de 4 ½ cents à 3,92 $.

Le USDA a présenté cet après-midi son rapport mensuel sur la trituration des grains. Il a démontré que les producteurs de grain sec avaient trituré 410,75 millions de boisseaux de maïs US au cours du mois d’août dernier, soit une augmentation de 4 millions de boisseaux comparativement au mois précédent. Il s’agit toutefois d’une baisse de 31 millions de boisseaux par rapport à la même période l’an dernier. En ce qui concerne, les producteurs de grain humide, ils ont trituré 43 millions de boisseaux de maïs au cours du mois d’août dernier.

Les données sur la progression des cultures indiquent qu’en date du 29 septembre dernier, le maïs US était au stade denté à 88 %. Aussi, 43 % des plants étaient considérés comme matures alors que la moyenne quinquennale est de 73 %. Des 18 états surveillés, seul le Tennessee a signalé une maturité supérieure à la normale. 11 % du maïs US était récolté alors que la moyenne des dernières années est de 19 %. Les conditions de culture sont demeurées inchangées à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Soya

Les contrats de soya ont poursuivi leur ascension en terminant la journée en hausse de 13 ½ et 9,19 ½ $. Le tourteau a également clôturé dans le vert de 8,20 $/tonne. Par contre, l’huile a reculé de 16 points.

Le rapport mensuel Fat & Oils a été publié cet après-midi. Le NASS (USDA) a noté que 177,5 millions de boisseaux de soya US avaient été triturés durant le mois d’août dernier, ce qui est 2 millions de boisseaux sous les attentes du marché. Les stocks combinés d’huile brute et raffinée ont été estimés à 1,806 milliard de lbs, soit à un recul comparativement aux 2,039 milliard de lbs du mois de juillet dernier. Le résultat est également bien en deçà des 2,214 milliards de lbs d’août 2018.

Le rapport sur la progression des cultures a indiqué qu’en date du 29 septembre dernier, 55 % des plants de soya US avaient perdus leurs feuilles, ce qui montre que 34,5 millions d’acres n’ont toujours pas atteint ce stade. La moyenne des 5 dernières années est de 18,4 millions d’acres. La récolte est terminée à 7 % alors que la normale est de 20 %. Les conditions de culture du soya US se sont améliorées de 1 % à 55 % dans les catégories «bon à excellent».

Les ensemencements de soya au Brésil sont en retards en raison des conditions trop sèches.

Pour une troisième fois, la Chine a accordé des exemptions de tarifs à l’importation à 7 autres compagnies américaines, ce qui est probablement le prélude à d’autres achats importants qui pourraient se faire indépendamment des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la session sur une note partagée. La plus grosse baisse à Minneapolis a été de 11 ½ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont reculé de 3 ½ cents à 4,11 $. À Chicago, le blé a terminé avec des gains modestes de 3 cents à 4,98 ¾ $.

Le rapport sur la progression des cultures, qui a été présenté hier, indique que dimanche dernier, la récolte de blé de printemps US était terminée à 90 %. Pour la semaine, il s’agit d’une progression de 3 %, mais la moyenne des dernières années est de 99 %. Les récentes chutes de neige dans le Montana et les pluies au Dakota du Nord rendent la récolte du blé de printemps restant plus difficile. Celui-ci pourrait être utilisé davantage comme moulée et moins comme blé comestible pour l’homme. Le blé d’hiver est ensemencé à 39 % et 11 % a émergé.

Durant la journée, Taïwan a acheté 110,300 tonnes de blé US.

Bœuf

Le contrat de bœuf US octobre 19 a fini en hausse de 5 cents, mais les autres contrats ont clôturé en baisse de 15 à 57,5 cents. L’option octobre 19 expire vendredi. Les contrats de veau US ont terminé la séance en recul de 1,30 $ à 1,725 $.

Le 30 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,85 $ à 140,08 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 27,42 $. La découpe «Choice» a pris 1,03 $ à 213,47 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 1,06 $ à 186,05 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 234,000 têtes, ce qui correspond à une augmentation de 1,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 846 têtes à son encan.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la session en baisse de 2,90 $ à 62,55 $.

Le 27 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,09 $ à 56,43 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a progressé de 1,56 $ à 75,29 $. La hausse des découpes qui a eu lieu ce matin ne s’est maintenue, mais ces dernières ont tout de même fini la journée dans le vert. Le flanc a influencé les autres en gagnant 5,54 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a augmenté de 45 cents à 49,36 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 979,000 têtes, ce qui est une hausse de 66,000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 53,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article