Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 24 septembre 19

24 septembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse d’une fraction à 1 ½ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 200,000 tonnes de maïs US 2019/2020. La destination est le Mexique.

Le 30 septembre prochain paraîtra le rapport trimestriel sur les grains. Dans un sondage, les analystes croient qu’au 1er septembre dernier, les stocks de maïs US étaient de 2,428 milliards de boisseaux. Ce serait donc 288 millions de boisseaux de plus que l’an passé à la même période. Par contre, le résultat pourrait être une baisse de 17 millions de boisseaux comparativement à la projection du USDA présentée le 12 septembre dernier (offre et demande).

Publié hier, le rapport du NASS (USDA) indiquait que le 22 septembre dernier, 79 % des plants de maïs US étaient au stade denté (moyenne de 94 %). L’organisme estimait également que 29 % du maïs US était mature (moyenne 57 %). La récolte a été terminée à 7 %, soit à un retard de 4 % par rapport à la normale. Les conditions de culture ont progressé de 2 % à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la journée au neutre à haussier de 2 cents. Le tourteau a suivi la même direction en finissant dans le vert de 90 cents/tonne. L’huile a gagné 1 point.

Des rapports indiquent que la Chine renonce à des tarifs sur 2 à 3 millions de tonnes de soya US.

Le USDA devrait présenter son rapport trimestriel sur les grains lundi prochain et les analystes pensent que les inventaires de soya US en date du 1er septembre devaient être de 982 millions de boisseaux. Un sondage de Reuters montre que les analystes s’attendent à ce que la production de soya US 2019 soit en baisse de 16 millions de boisseaux à 4,528 milliards de boisseaux.

Le NASS indiquait hier qu’en date de dimanche dernier, 34 % des plants de soya US avaient perdu leurs feuilles. La normale est de 59 %. Comme prévu, les conditions de culture de soya US sont demeurées inchangées à 54 % dans les catégories «bon à excellent».

La Chine a acheté 590,000 tonnes d’huile de palme au cours du mois d’août dernier, ce qui correspond au résultat le plus élevé depuis décembre 2012.

Blé

Les contrats de blé d’hiver ont terminé au neutre à baissier de 3 cents. Par contre, à Minneapolis, ils ont progressé de 4 à 8 cents.

Il est anticipé que les États-Unis et le Japon signent un accord commercial.

Pour le rapport trimestriel sur les grains, qui sera disponible lundi prochain, les marchés s’attendent à ce que les inventaires de blé US au 1er septembre dernier aient été de 2,318 milliards de boisseaux, ce qui serait une baisse de 72 millions de boisseaux comparativement au 1er trimestre de 2018.

Le 22 septembre dernier, la récolte de blé de printemps US était complétée à 87 %, soit à un retard de 10 % par rapport à la normale. Au Minnesota, elle a été terminée à 94 % et au Dakota du Nord, elle l’était à 85 %. Par contre, dans le dernier cas, des problèmes de vomitoxine ont été constatés.

Le NASS a rapporté que dimanche dernier, les ensemencements de blé d’hiver étaient terminés à 22 %, soit à un retard de 2 % comparativement à la normale.

Taïwan a lancé un appel d’offres pour 110,300 tonnes de blé US.

Dans un appel d’offres qui prendra fin demain, le GASC (Égypte) recherche du blé pour des livraisons vers la fin octobre et début novembre. Les prix FOB US sont encore relativement élevés par rapport à d’autres compétiteurs majeurs.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée sur une note partagée, mais la plupart d’entre eux ont clôturé au neutre de 35 cents. Les contrats de veau US ont fini la session en hausse de 40 à 70 cents. Le contrats septembre 19, qui va expirer bientôt, a terminé en baisse de 35 cents.

Le 23 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 12 cents à 139,80 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 1,06 $ à 215,39 $. Celle «Select» a perdu 1,18 $ à 189,66 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 233,000 têtes, ce qui est une baisse de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée et de 4,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Le NASS a indiqué dans son rapport Cold Storage présenté hier, qu’au 31 août dernier, les inventaires de surgelé de bœuf US étaient de 469,38 millions de lbs, soit au niveau le plus bas des 5 dernières années. Le résultat est une hausse de 3,86 % par rapport à juillet, mais il représente également une baisse de 6,37 % comparativement à l’an passé.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 1,533 têtes à son encan en ligne.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 38,5 cents à 1,05 $.

Le 20 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 57 cents à 55,13 $. Cet après-midi, la valeur moyenne FOB des découpes a été en recul de 44 cents à 69,74 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 1,29 $ à 45,88 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 932,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 43,000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 7,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Le rapport mensuel Cold Storage montre que vers la fin du mois d’août, les stocks de surgelé de porc étaient de 606,024 millions de lbs. Ils auraient été moins élevés si le NASS n’avait pas revu les inventaires au 31 juillet en hausse de 10 millions de lbs. Au 31 août, les stocks étaient en hausse de 4,22 % par rapport à l’an passé, mais aussi en baisse de 0,93 % comparativement à juillet dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article