Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 3 septembre 19

03 septembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session en baisse de 7 à 8 ¾ cents. Ceux de 2019/2020 ont touché leurs niveaux les plus bas.

Dans la semaine du 29 août dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 355,411 tonnes, ce qui correspond à une baisse de 45,03 % et à un peu plus que le quart de ce que c’était à la même période en 2018. Un total de 88,474 tonnes de sorgo US ont été inspectées, dont 51,578 tonnes pour la Chine.

Cet après-midi, le NASS (USDA) a publié son rapport mensuel sur la trituration des grains. Il a indiqué que 450,78 millions de boisseau de maïs ont été utilisés dans la fabrication de l’éthanol US au cours du mois de juillet dernier. Il s’agit d’une baisse de 1,2 % par rapport à juin et de 6,34 % comparativement à la même période en 2018.

Le rapport sur la progression des cultures montre que les conditions de culture du maïs US se sont améliorées de 1 % à 58 % dans les catégories «bon à excellent». Le USDA a également indiqué que 41 % des plants de maïs US sont au stade denté alors que la moyenne des 5 dernières années est de 63 %. Seulement 6 % des cultures de maïs US sont matures et exemptes de risque de dommages dus au gel. La moyenne quinquennale est de 13 %.

Le Brésil a exporté un total de 7,653 millions de tonnes en août dernier, ce qui est une augmentation de 21,16 % par rapport à juillet dernier et une de plus du double comparativement à la même période l’an passé.

Suite à des consultations avec les États-Unis, le Brésil a augmenté ses quotas sur les importations d’éthanol 2020 à 198 millions de gallons par année, ce qui représente une hausse de 25 % par rapport à l’an passé.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session sur une note partagée autour d’une fraction de cent. Les contrats de tourteau ont fini en baisse de 1,30 $/tonne. L’huile a pris 23 points.

La nouvelle ronde de tarifs sur les importations de produits chinois a démarré et suscite des inquiétudes pour la croissance de l’économie américaine.

Le rapport mensuel Fats & Oils présenté par le USDA signale que 179,5 millions de boisseaux de soya ont été triturés au cours du mois de juillet dernier. Sur une base annuelle, c’est une légère hausse. Il s’agit aussi d’une augmentation de 13,88 % par rapport à juin. Le total des inventaires d’huile a progressé à 2,039 milliards de lbs.et dépasse les attentes de marché.

Les conditions de culture de soya US sont demeurées inchangées par rapport à la semaine précédente. Le marché anticipait une amélioration modeste. Cet après-midi, le NASS montrait que dimanche dernier, 86 % des plants de soya US étaient au stade de remplissage des gousses alors que la moyenne des 5 dernières années est de 96 %.

Dans la semaine du 29 août dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 1,281 million de tonnes, ce qui représente une augmentation de 32,66 % par rapport à la semaine précédente et de 65,07 % comparativement à la même période l’an dernier. En fait, les inspections ont été un record hebdomadaire et les plus élevées depuis février dernier. Un total de 779,699 tonnes était destiné à la Chine.

Selon le ministère brésilien du Commerce, le Brésil a exporté 5,328 millions de tonnes en août dernier. Ce résultat représente une baisse de 31,87 % par rapport à juillet et une autre de 34,37 % comparativement à la même période l’an passé.

Blé

La plupart des contrats de blé US ont fini la journée en baisse de 9 à 16 ¼ cents. Ceux de Chicago ont reculé de 4 cents. À Kansas, le «spread» blé/maïs était en baisse de 11 cents. L’index du dollar US a ajouté une pression négative aux marchés en touchant son haut pour les 28 derniers mois.

Les exportations de blé US continuent leur bonne progression. Dans la semaine du 29 août dernier, les inspections à l’exportation ont été de 526,049 tonnes, ce qui est une hausse de 4,26 % par rapport à la semaine précédente et de 28,55 % comparativement à la même période l’an passé.

Les marchés s’attendaient à ce que les conditions du blé de printemps US demeurent stables à 69 % dans les catégories «bon à excellent». En fait, seulement 67 % des plants se trouvaient dans les mêmes catégories. Aussi dimanche dernier, la récolte était terminée à 55 % alors que la moyenne quinquennale est de 78 %.

Dans son appel d’offres hebdomadaire, le ministère japonais de l’Agriculture recherche du blé australien, US et canadien. 69,225 tonnes sont spécifiques aux États-Unis.

Les autorités brésiliennes devraient faire l’annonce d’importations de 750,000 de blé 2020 sans quota.

L’Union Européenne a augmenté son estimé de la production de blé UE 2019/2020 de 1,4 million de tonnes à 142,7 millions de tonnes.

Bœuf

Poussés par celui décembre 2019, les contrats de bœuf à Chicago ont terminé au neutre à haussier de 65 cents. Dirigés par celui septembre 19, les contrats de veau ont clôturé en hausse de 0,35 $ à 1,75 $.

Le 30 août dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 54 cents à 139,09 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 1,11 $ à 230,66 $. Celle «Select» a perdu 65 cents à 211,62 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 120,000 tonnes, ce qui est une augmentation de 1,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Demain, le Feeder Cattle Exchange devrait présenter aux enchères 847 têtes.

Porc

Jusqu’en août 2020, les contrats de porc US ont fini la journée en progression de 0,90 $ à 3,00 $. Le contrat octobre 2019 était le seul à sa limite à la hausse.

Le 29 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,79 $ à 69,45 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 2,29 $. Toutes les découpes étaient dans le vert. Celle du flanc était en hausse de 6,23 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 35 cents à 55,34 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 485,000 têtes, ce qui est une hausse de 26,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une autre de 20,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article