Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 28 août 19

28 août 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 3 à 5 ¾ cents.

Le secrétaire américain à l’Agriculture, Sonny Perdue, a indiqué aujourd’hui que le Président Trump va annoncer une proposition d’amélioration de la demande en biocarburants au cours des prochaines semaines.

Ce matin, le rapport de l’EIA a indiqué que la production d’éthanol US durant la semaine du 23 août dernier a été de 1,038 million de barils par jour, ce qui est une augmentation de 15,000 bpj. Les inventaires d’éthanol ont baissé de 385,000 barils à 22,982 millions de barils. Les réductions ont été observées aux Côtes Est et Ouest.

Demain, le USDA devrait présenter son rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 22 août dernier. Dans le cas de l’ancienne récolte de maïs US, le marché s’attend à des ventes entre 50,000 et 250,000 tonnes. Pour la nouvelle, des anticipations entre 350,000 et 800,000 tonnes sont avancées.

Au Brésil, la production de maïs est à la hausse de 5 millions de tonnes à 105 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 5 à 6 ½ cents. Les contrats de tourteau ont également terminé dans le vert par 2,50 $/tonne. L’huile a gagné 10 points.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de l’ancienne récolte, qui sera présenté demain, le marché anticipe un résultat compris entre une réduction de 200,000 tonnes et des ventes nettes de 100,000 tonnes. Dans le cas de la nouvelle récolte, entre 350,000 et 900,000 tonnes sont avancées. Pour le tourteau, un résultat entre 100,000 et 350,000 tonnes est envisagé. Les ventes d’huile pourraient se situer entre 0 et 25,000 tonnes.

Selon Statistique Canada, la production de canola canadien 2019 serait de 18,453 millions de tonnes Si ceci se réalise effectivement, il s’agirait d’une baisse de 9,3 % par rapport à l’an passé. La production de soya canadien est en baisse de 14,6 % à 6,2 millions de tonnes.

Blé

Ce mercredi, les contrats de blé US ont fini la session en baisse d’une fraction à 6 ¾ cents. Le marché de Minneapolis a mené la baisse, sous la pression d’une production de grandes cultures canadiennes jugée trop élevée.

Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation, qui sera rendu public demain, les analystes s’attendent à des ventes de tous les types de blé US entre 250,000 et 700,000 tonnes. La semaine passée, le résultat était de 594,551 tonnes.

Statistique Canada projette une production de blé canadien 2019 à 31,25 millions de tonnes, soit à une baisse de 2,9 % par rapport à l’an dernier. La production de blé durum est estimée en baisse de 23,1 % à 4,42 millions de tonnes. Celle de blé de printemps est vue à la hausse de 4,9 % à 25,108 millions de tonnes.

Le ministère ukrainien de l’Agriculture prévoit une augmentation du volume des exportations de blé ukrainien 2019/2020 à 19 millions de tonnes. En 2018/2019, les exportations se chiffraient à 16 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse de 57,5 à 72,5 cents. Le contrat août 19, qui devrait expirer bientôt, a clôturé en hausse de 32,5 cents. Les contrats de veau ont terminé la session au neutre à baissier de 92,5 cents. Le contrat août 19 a, quant à lui, gagné 20 cents.

Le 27 août dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 24 cents à 138,62 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 21,15 $. La découpe «Choice» a été en baisse de 3,80 $ à 232,96 $. Celle «Select» a fait l’inverse en prenant 1,10 $ à 211,81 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 349,000 têtes, ce qui correspond à une augmentation de 2,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une baisse de 9,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Ce mercredi, le Feeder Cattle Index a vendu en ligne 432 têtes sur les 734 têtes offertes au prix de 106 $. Les lots provenaient du Nebraska.

 

Porc

La plupart des contrats de porc ont fini la session dans le vert de 27,5 cents à 1,125 $.

Le 26 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 98 cents à 73,52 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 2,06 $ à 72,01 $. Très volatile, la découpe du flanc a reculé de 11,61 $, même après avoir fortement chuté hier. Il y a des liquidations d’inventaires. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 1,52 $ à 60,33 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,421 million de têtes, ce qui est une baisse de 23,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une augmentation de 27,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article