Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 août 19

13 août 2019,

Maïs

Encore une fois, les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 10 à 19 ¼ cents.

Hier, le rapport d’offre et de demande du USDA indiquait une baisse de 25 millions de boisseaux concernant l’usage du maïs FSI (Food, seed & industrial) causée par l’éthanol US pour la saison 2018/2019 et celle de 2019/2020. Cette mesure, combinée à une diminution des exportations de 100 millions de boisseaux pour la saison de 2019/2020, a contribué à une hausse des inventaires de fin d’année de l’ancienne et de la nouvelle récolte de maïs US. Le USDA a également réduit le prix du maïs US 2019/2020 à la ferme de 10 cents à 3,60 $.

Lundi après-midi, le USDA a mentionné qu’en date du 11 août dernier, les conditions de culture du maïs US étaient inchangées à 57 % dans les catégories «bon à excellent».

Une bonne partie de l’ouest du Corn Belt pourrait recevoir des averses significatives au cours des 7 prochains jours.

Aujourd’hui, des appels d’offres, des importateurs sud-coréens ont acheté un total de 130,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont fini la journée en hausse de 9 à 10 ½ cents. Le contrat de tourteau août 19 a également clôturé dans le vert de 5,70 $/tonne. Par contre, l’huile a perdu 47 points.

Dans son rapport mensuel d’offre et de demande, le USDA indiquait une réduction de 20 millions de boisseaux voués à la trituration de soya US 2018/2019. En raison d’une production plus petite, la nouvelle récolte devrait enregistrer une baisse des exportations de 100 millions de boisseaux à un total de 1,775 milliard de boisseaux, avec une diminution des inventaires de 40 millions de boisseaux.

Mondialement le WAOB (USDA) a abaissé sa projection des importations chinoises de soya de 2 millions à 83 millions de tonnes pour 2018/2019 et à 875 millions de tonnes pour 2019/2020.

En date du 11 août dernier, les conditions de culture du soya US sont demeurées inchangées à 54 % dans les catégories «bon à excellent».

Blé

À Kansas et à Minneapolis, les contrats de blé ont terminé la journée en baisse de 5 à 9 cents. À Chicago, toutefois, le contrat de blé tendre rouge d’hiver septembre 19 a gagné 2 cents. Le «spread» Chicago/Kansas s’est élargi à 88 ½ cents

Hier, le USDA avait indiqué avoir augmenté sa projection des exportations de la nouvelle récolte de blé US de 975 millions de boisseaux. Il a également haussé sa prévision de la production de moulée de 20 millions de boisseaux. Par contre, ce ne sera assez pour compenser la hausse de la production de blé alors que les stocks de fin d’année ont été revus en progression de 14 millions de boisseaux. Le USDA a aussi sabré dans son estimation du prix à la ferme de 20 cents à 5,00 $. Le WAOB a abaissé son évaluation de la production de blé russe de 1,2 millions de tonnes par rapport à juillet dernier à 73 millions de tonnes.

Hier, après la fermeture, le USDA annoncé que le 11 août dernier, la récolte de blé d’hiver était terminée à 89 % (moyenne 96 %). Il estime aussi que celle de blé de printemps était finie à 8 % comparativement à une moyenne des 5 dernières années de 30 %. Les conditions de culture de blé de printemps ont baissé de 3 % à 69 % dans les catégories «bon à excellent».

Toujours hier, le peso argentin a baissé de 15 % par rapport au dollar US ce qui a fait chuter le prix du blé argentin à destination de tiers.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session à leurs limites à la baisse. Les contrats de veau ont également reculé de 6,20 $ par rapport à leurs limites.

Le 12 août dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 1,02 $ à 140,08 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a pris 7,74 $ à 226,36 $. Celle «Select» a gagné 2,79 $ à 200,58 $. Le «spread» Ch/Se s’est élargi à 25,78 $, ce qui en fait le plus élevé depuis juin 2017.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 231,000 têtes, ce qui est une baisse de 6,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une autre de 5,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Jusqu’à présent cette semaine, des ventes au comptant ont été effectuées mais il est attendu que l’incendie à l’abattoir de Tyson au Kansas limitera le nombre d’abattages.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter en ligne 462 têtes.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont terminé la journée en baisse de 75 cents à 2,50 $. Le contrat août 19, qui devrait expirer bientôt, a perdu 17,5 cents.

Le CME Lean Hog Index était en baisse de 58 cents à 81,75 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 98 cents à 89,21 $. Pour la première fois en quatre séances, le flanc a reculé de 1,58 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 1,26 $ à 70,01 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages à 938,000 têtes, soit à une augmentation de 34,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une autre de 1,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article