Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 1er août 19

01 août 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de 6 à 7 ½ cents.

Présenté ce matin, le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation indique que celles de maïs US 2018/2019 ont été de 143,091 tonnes durant la semaine du 25 juillet dernier. Il s’agit de seulement la moitié du résultat de la semaine précédente, mais également d’une augmentation de 18,07 % par rapport à la même période l’an dernier. Les ventes de la nouvelle récolte sont inférieures aux attentes du marché à 129,608 tonnes. Le total combiné des ventes de l’ancienne et de la nouvelle récolte est le plus faible depuis les 7 dernières semaines.

Le moniteur de sécheresse mis à jour jusqu’au 30 juillet dernier montre une sécheresse anormale dans certaines parties du Corn Belt.

Après la fermeture du marché, le USDA a annoncé que 456,576 millions de boisseaux de maïs ont été utilisés dans la production de l’éthanol US durant le mois de juin dernier, ce qui représente une baisse de 1,33 % comparativement à l’an passé et de 0,6 % par rapport à mai. Cette situation s’est produite même si la trituration journalière a augmenté en juin.

Selon le ministère brésilien du Commerce, les exportations de maïs brésilien au cours du mois de juillet dernier ont été les plus importantes depuis décembre 2015, atteignant 6,317 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 16 à 17 points. La majeure partie de ce revers a été causée par l’annonce de l’intention du Président Trump d’imposer des tarifs douaniers de 10 % sur les 300 milliards de dollars US restants en produits chinois. Le contrat de tourteau août 19 a baissé de 5$/tonne. L’huile a perdu 7 points.

Le rapport sur les ventes à l’exportation indique que 143,006 tonnes de soya US 2018/2019 ont été vendues au cours de la semaine du 25 juillet 19, ce qui est bien plus élevé que les réductions nettes signalées la semaine précédente. C’est aussi une augmentation de 52,8 % par rapport à la même période l’an dernier. Quant aux ventes de la nouvelle récolte, elles ont été de 305,508 tonnes, un résultat supérieur à celui de la semaine précédente. La Chine a acheté 68,000 tonnes de soya US 2019/2020. Les ventes à l’exportation de tourteau de soya US ont été de 160,069 tonnes et celles de l’huile de 14,865 tonnes.

Le rapport Fats & Oils, qui a été rendu public par le USDA dans le courant de l’après-midi, indique que 157,62 millions de boisseaux de soya US ont été triturés au mois de juin dernier. Il s’agit en fait d’une baisse annuelle de 7,04 %. Le marché avait anticipé 159,4 millions de boisseaux.

Les exportations de soya brésilien au cours du mois de juillet ont totalisé 7,821 millions de tonnes, ce qui représente une baisse de 23,3 % par rapport à la même période l’an passé.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session dans le rouge de 7 à 11 ½ cents.

Durant la semaine du 25 juillet dernier, les ventes à l’exportation de tous les types de blé US 2019/2020 ont été de 383,066 tonnes. Il s’agit d’une réduction de 41,9% par rapport à la semaine précédente, mais aussi d’une légère augmentation comparativement à la même semaine en 2018. Le Brésil a été le principal acheteur avec 85,000 tonnes. Venait ensuite les Philippines avec 71,900 tonnes.

Dans un appel d’offres, la Corée du Sud recherche 50,000 tonnes de blé US et 31,700 tonnes de blé canadien. L’appel prendra fin demain.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse de 62,5 cents à 1,075 $. Les contrats de veau, également aux échéances les plus rapprochées, ont fini la journée en baisse de 30 cents à 1,025 $.

Le 31 juillet dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 8 cents à 142,23 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 24,90 $. La découpe «Choice» a gagné 70 cents à 214,24 $. Celle «Select» a fait l’inverse en reculant de 35 cents à 189,34 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 477,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 2,000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais également à une hausse de 5,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Cette semaine, il y a eu quelques ventes au comptant à 111 $. D’autres, à 185 $, ont été signalées dans le nord des États-Unis.

Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 11,311 tonnes au cours de la semaine du 25 juillet dernier. Les expéditions ont totalisé 15,798 tonnes.

Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont fini la journée en recul de 2,525 $ à 4,025 $.

Le 30 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,31 $ par rapport au jour précédent à 83,41 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 24 cents à 87,79 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 2,36 $ à 78,03 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,864 million de têtes, ce qui représente une diminution de 28,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais aussi une augmentation de 56,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Les ventes à l’exportation de porc US durant la semaine du 25 juillet dernier ont été de seulement 8,844 tonnes. Des réductions nettes de 12,222 tonnes ont été enregistrées pour 2019 et d’autres de 2,521 tonnes pour 2020. Elles concernaient toutes la Chine. Les expéditions à l’exportation ont été de 26,904 tonnes, dont 8,786 tonnes pour la Chine. Mais la menace de l’imposition de nouveaux tarifs sur des produits chinois a exercé une pression sur le marché.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article