Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés 9 juillet 19

09 juillet 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US 2019 ont terminé la session en baisse de 6 à 7 cents. Quelques contrats 2020 ont aussi clôturé dans le rouge d’un centime.

La chaleur qui est prévue cette semaine devrait aider la récolte de maïs US à se développer. Hier, le rapport hebdomadaire du USDA a indiqué que les 18 États, à l’exception de celui du Texas, sont en retards par rapport au stade de la soie. Le USDA a montré que les conditions de culture se sont améliorées au Nebraska (+ 7 points) et au Minnesota (+ 3 points). En Iowa, les conditions se sont détériorées de 6 points, en Indiana de 3 points et en Illinois de 10 points.

Jeudi, le USDA devrait présenter son rapport mensuel d’offre et de demande et selon Bloomberg, le marché s’attend à ce que les stocks de fin d’année de l’ancienne récolte maïs US montent légèrement à 2,204 milliards de boisseaux. Pour la nouvelle, les analystes anticipent plutôt une diminution de 12 millions de boisseaux à 1,663 milliard de boisseaux.

En Ukraine, des météorologistes prévoient une récolte de maïs ukrainien de 36 millions de tonnes comparativement à 33 millions de tonnes pour le USDA. Cette différence s’explique par une amélioration des conditions météo.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en hausse de 6 ½ à 7 ½ cents. Ceux de tourteau ont également progressé de 3,70 $/tonnes. L’huile a gagné 2 points.

Après la fermeture hier, le USDA a indiqué que 7 États seulement étaient au stade de la floraison à un pourcentage de 2 chiffres. Normalement tous les 18 États devraient être au stade de la floraison. Le Kentucky a été le plus lent avec 18 %.

Jeudi, le USDA devrait présenter son rapport mensuel d’offre et de demande pour le mois de juillet. Les analystes s’attendent à des inventaires de fin d’année de soya US 2018/2019 en baisse de 14 millions de boisseaux à 1,056 milliard de boisseaux. Pour la nouvelle saison 2019/2020, les inventaires pourraient baisser de 215 millions de boisseaux à 830 millions de boisseaux. 

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée en baisse de 1 ½ à 8 ¼ cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge d’hiver US étaient en hausse.

La récolte de blé d’hiver se poursuit dans le nord des États-Unis et globalement, les producteurs de blé dur rouge d’hiver US sont satisfaits des rendements. Au Kansas, les travaux sont terminés à 61 %. Ils le sont à 95 % en Oklahoma et à 92 % au Texas. Par ailleurs, les conditions de culture du blé de printemps se sont améliorées de 3 % à 78 % dans les catégories «bon à excellent».

Pour le rapport d’offre et de demande, qui sera disponible jeudi, les analystes prévoient une baisse des inventaires de blé US 2019/2020 de 34 millions de boisseaux à 1,038 milliard de boisseaux.

Dans un appel d’offres qui prenait fin aujourd’hui, le GASC (Égypte) a acheté 240,000 tonnes de blé ukrainien (60,000 tonnes) et roumain (180,000 tonnes). Les livraisons devraient se faire à la mi-août.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont fini la session en hausse de 1,05 $ à 1,97 $. Les contrats de veau ont été stimulés par la baisse des prix du maïs US. À la fermeture, ils avaient augmenté de 2,65 $ à 4,37 $.

Le 8 juillet dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 1,07 $ à 135,44 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 2,73 $ à 214,73 $. Celle «Select» a perdu 2,32 $ à 192,09 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 241,000 têtes, soit à une baisse de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée, mais aussi à une hausse de 3,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Porc

Les contrats de porc US (août 19 jusqu’à décembre) ont été à leurs limites à la hausse. Le contrat juillet 19, qui approche de son expiration, a terminé la journée en progression de 1,30 $.

Le 5 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 90 cents par rapport au jour précédent à 71,92 $. Ce matin, la valeur moyenne des découpes de porc US a été en hausse de 3,70 $. Cet après-midi, elle est demeurée en progression de 1,89 $ à 73,77 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 21 cents à 66,08 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 957,000 têtes, ce qui est une augmentation de 26,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 57,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article