Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 7 juin 19

07 juin 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé en baisse de 4 ¼ à 5 ¼ cents.

Les prévisions météo américaines montrent quelques possibilités d’ensemencements pour certains producteurs. Mais le temps sec pourrait être trop bref pour d’autres.

Dans son rapport mensuel présenté hier, le Census Bureau indique que 5,472 millions de tonnes de maïs US ont été exportées durant le mois d’avril, ce qui correspond à une hausse de 14,7 % par rapport mars dernier, mais également à une baisse annuelle de 29,04 %.

Pour le rapport mensuel d’offre et de demande qui sera disponible mardi prochain, un sondage réalisé par Bloomberg montre qu’en moyenne, les analystes s’attendent à des inventaires de maïs US de fin d’année à la baisse de 2,485 milliards de boisseaux en mai dernier à 1,772 milliard de boisseaux ce mois-ci. De plus, le sondage indique que la moyenne du marché anticipe un rendement en réduction de 176 bo./acre en mai à 172,4 bo./acre ce mois-ci.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) indiquait que le 4 juin dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le maïs US avaient basculé leurs positions nettes vendeuses en positions nettes acheteuses sur 87,243 contrats.

Soya

La plupart des contrats de soya US ont terminé la journée en baisse de 9 à 12 cents. Quant au tourteau US, il a clôturé dans le rouge de 3,60 $/tonne. L’huile a perdu 38 points.

Ce matin, le USDA a signalé des ventes de 110,000 tonnes de soya US à l’Égypte. Le tout est réparti entre l’ancienne récolte et la nouvelle.

Le Président Xi (Chine) a décrit le Président Trump comme son ami et suggère que des échanges commerciaux multilatéraux sont toujours souhaitables. D’ailleurs, des entretiens Chine/É-U se tenaient aujourd’hui avec le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Selon le Census Bureau, les exportations de soya US durant le mois d’avril dernier ont été de 2,399 millions tonnes, ce qui est un second record pour le mois. Les exportations de tourteau ont été également un record pour le mois d’avril avec 1,27 million de tonnes.

Le rapport de la CFTC indique que le 4 juin dernier, plusieurs spéculateurs et gestionnaires de fonds actifs dans le soya US avaient encore des positions nettes vendeuses sur -93,356 contrats. Pour la semaine, ceci se reflétait sur les achats de positions nettes acheteuses de 36,638 contrats.

Blé

Les contrats de blé à Chicago ont fini en baisse de 2 ½ à 5 ½ cents. À Minneapolis, ils ont également terminé en recul de 1 ¾ à 3 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont perdu entre 4 ¾ et 6 ½ cents. Le «spread» Chicago-Kansas a terminé à un record prime de 55 ½ cents. La valeur de transformation du blé dur rouge d’hiver peut être supérieure à celle du blé tendre rouge d’hiver dans des circonstances normales, mais actuellement ce n’est pas le cas. À Kansas, le taux de protéines présent dans le blé sera probablement en baisse à cause d’une année de forte production dans des conditions trop humides. En outre, le ratio stocks/usage entre les deux classes présente un déséquilibre majeur. Il ne s’agit pas de plaider en faveur de l’élargissement du «spread», mais il existe un axiome qui stipule que «les marchés peuvent demeurer illogiques plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable».

Les données mensuelles du Census Bureau indiquent que 2,83 millions de tonnes de blé US ont été exportées durant le mois d’avril, ce qui est le résultat le plus élevé de l’année. En fait, pour le mois d’avril, il s’agissait de la hausse la plus élevée en 6 ans. C’était également une augmentation de 44,46 % par rapport à mars. Pour l’année, le total est de 813 millions de boisseaux, mais il reste encore à venir le rapport pour le mois de mai.

Un correspondant du USDA en Russie a augmenté son estimation de 77 millions de tonnes à 79 millions de tonnes.

Le rapport de la CFTC montre que le 4 juin dernier, les gestionnaires de fonds de même que les spéculateurs actifs dans le blé US ont réduit leurs positions nettes vendeuses de de 10,432 contrats à -13,348 contrats.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la semaine en baisse de 67 cents à 1,50 $. Les contrats de veau ont également fini la journée en recul de 2,02 $ à 2,75 $.

Le 6 juin dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 11 cents à 131,84 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 6 cents à 222,31 $. Celle «Select» a perdu 24 cents à 206,92 $. Dans les deux cas, pour la semaine, la baisse a été de 0,4 %.

Pour la semaine, le cumulatif des abattages sous inspections fédérales ont été de 662,000, soit une augmentation de 1,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Les données du Census Bureau indiquent que 80,856 tonnes de bœuf ont été exportées en avril, ce qui est de 3 % inférieur à la même période en 2018.

Le rapport de la CFTC montre que les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le bœuf US avaient des positions nettes acheteuses sur 47,842 contrats. Pour la semaine, il s’agit d’une baisse de 17,637 contrats. Ce sont les plus petites positions nettes acheteuses depuis juillet dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 72 cents. Les contrats juillet 19 et août 19 ont fini à leurs limites à la baisse.

Le 5 juin dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 11 cents par rapport au jour précédent à 80,56 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 17 cents à 83,08 $. Sur base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse est demeuré stable à 75,63 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,417 millions de têtes, ce qui représente une augmentation de 149,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Le Census Bureau indique que 176,941 tonnes ont été exportées durant le mois d’avril dernier, ce qui est une baisse annuelle de 4,1 %. Elle s’explique par la hausse des prix en mars et avril dernier. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 16,4 %. Mais, actuellement, il y a une baisse hebdomadaire.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article