Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 31 mai 19

31 mai 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de 5 à 9 ¼ cents. Malgré ce recul, le contrat juillet 19 a fini la semaine en hausse de 5,63 %. Pour le mois, il a progressé de 17,7 %.

Pendant la nuit, le Président Trump a décidé de mettre en place des tarifs de 5 % sur tous les produits importés du Mexique. Cette mesure sera effective le 10 juin prochain. Les autorités mexicaines se disent outrées mais préfèrent éviter la confrontation.

Ce matin, le USDA a présenté son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du maïs US, celle de l’ancienne récolte, évaluées à 906,765 tonnes, sont les plus élevées depuis les 6 dernières semaines. Le résultat dépasse même les anticipations du marché. Le Japon a été le principal acheteur avec 713,200 tonnes. Il a été suivi par le Mexique qui a acheté 184,700 tonnes. Dans le cas de la nouvelle récolte, les ventes ont été de seulement 76,468 tonnes.

L’EPA a annoncé aujourd’hui que les ventes de l’essence E15 seront permissent à l’année, à compter de la publication de l’avis du Registrer Fédéral. Par contre, les compagnies pétrolières, préoccupées par des pertes de parts de marché, pourraient poursuivre en justice.

Au Brésil, AgroConsult a augmenté sa projection pour la production de maïs brésilien de 2 millions de tonnes à 100,4 millions tonnes. Cette hausse serait due à celle de la seconde récolte de maïs (safrinha).

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le maïs US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 95,993 contrats à 20,736 contrats.

Soya

À Chicago, les contrats de soya ont clôturé avec des pertes de 10 à 11 ¼ cents. Pour la semaine, le contrat juillet 19 a progressé de 5,78 %. Quant au tourteau, le contrat juillet 19 a fini la session en baisse de 6,10 $/tonnes. Par contre, il a gagné 6,92 % comparativement à vendredi dernier. L’huile a reculé de 19 points.

Cet avant-midi, le USDA a annoncé que les ventes à l’exportation de l’ancienne récolte de soya US ont été de 455,770 tonnes durant la semaine du 23 mai dernier, ce qui est légèrement supérieur aux attentes du marché. En fait, il s’agit d’une baisse de 14,9 % par rapport à la semaine précédente, mais également d’une hausse de 66,7 % comparativement à la même période l’an dernier. De ce total, 135,690 tonnes ont été vendues à la Chine. Une majorité des ventes ont toutefois été changées pour des destinations inconnues. Les ventes à l’exportation de la nouvelle récolte de soya US ont été de 22,000 tonnes. Pour le tourteau, elles ont été de 248,802 tonnes et celles de l’huile de 35,120 tonnes.

Lundi prochain paraitra le rapport mensuel Fats & OIl et les analystes s’attendent à ce qu’au mois d’avril dernier, 170 millions de boisseaux de soya aient été triturés.

Le Buenos Aires Grain Exchange estime que la récolte de soya argentin est complétée à 90,7 % alors que la moyenne des dernières années est de 83,4 %.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC a indiqué que le 28 mai dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du soya US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 23,137 contrats à 129,994 contrats.

Blé

La plupart des contrats de blé US ont terminé la journée en baisse de 6 à 12 ½ cents. Pendant le mois de mai, le contrat juillet 19 à Kansas a progressé de 20 %. À Chicago sa hausse a été de 17,3 %. Pour la semaine, le «spead» CBT-KC s’est rétréci de 17 ½ cents.

Les pluies prévues au cours des 7 prochains jours pour les Plaines du Sud ont augmenté les inquiétudes concernant la qualité du blé dur rouge d’hiver US. Il n’y a, toutefois, pas encore de pression négative provoquée par les maladies, mais il pourrait y avoir des retards dans la récolte.

Le Président Trump a refroidi l’ardeur de la hausse des prix avec sa hausse de tarifs de 5 % sur toutes les importations de produits mexicains. Cette mesure sera effective le 10 Juin prochain, mais les tarifs devraient monter à 25 % le 1er octobre prochain.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 23 mai dernier, celles de l’ancienne récolte de blé US ont été de 152,986 tonnes. À noter qu’il reste seulement une semaine pour l’année commerciale de 2018/2019 et 2,401 millions de tonnes de blé US sont toujours non expédiées. Pour la nouvelle récolte, les ventes ont été de 411,821 tonnes, ce qui en font les plus élevées de l’année commerciale. Le résultat dépasse les attentes des marchés.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC a indiqué que le 28 mai dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le blé à Chicago avaient des positions nettes vendeuses sur 23,780 contrats. Combinées avec celles de Kansas, les positions nettes vendeuses ont totalisé -39,459 contrats.

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session en baisse de 1,30 $ à 1,975 $. Pour la semaine, le contrat juin 19 a reculé de 2,43 %. Les contrats de veau ont également clôturé dans le rouge de 1,775 à 4,45 $. Le contrat août 19 a franchi ses limites mais il a fini la journée en baisse de 5,10 $. Pour la semaine, il a reculé de 7,05 %.

Le 30 mai dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 2,40 $ à 132,47 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en recul avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 15,52 $. La découpe «Choice» a perdu 37 cents à 223,21 $. Celle «Select» a reculé de 1,18 $ à 207,69 $.

Pour la semaine, le USDA considère le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 582,000 têtes, soit une baisse de 3,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Dans la semaine du 23 mai dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US ont été solides avec 21,327 tonnes. 7,400 tonnes ont été destinées à Hong Kong.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la session avec des pertes de 1,25 $ à 2,275 $. Pour la semaine, le contrat juin 19 a reculé de 5,44 %.

Le 29 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 34 cents par rapport au jour précédent à 82,22 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 83 cents à 82,68 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 88 cents à 76,70 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,128 millions de tonnes, ce qui correspond à une hausse de 94,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 23 mai dernier, celles de porc US ont été de 54,667 tonnes, ce qui en font le second résultat le plus élevé de l’année commerciale. La Chine a acheté 39,118 tonnes, mais les expéditions sont de seulement 4,200 à 4,500 tonnes par semaine.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article