Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 mai 19

20 mai 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 2 à 6 ½ cents. Les averses au cours du week-end et les autres qui sont prévues à l’ouest du Corn Belt ont fourni un support au marché.

Présenté cet après-midi après la fermeture du marché, le rapport sur la progression des cultures indique qu’en date du 19 mai, les ensemencements de maïs étaient terminés à 49 %. Le résultat est dans la fourchette inférieure des anticipations du marché. La moyenne des 5 dernières années est de 80 %. L’an passé, les travaux étaient terminés à 78 %. Par ailleurs, 19 % des semis ont émergé alors que la moyenne des 5 dernières années est de 49 %.

Les inspections à l’exportation de maïs US durant la semaine du 16 mai dernier ont été de 820,916 tonnes, ce qui représente une baisse de 28 % par rapport à la semaine précédente et de 48 % comparativement à la même période l’an passé. Pour l’année en cours, les expéditions à l’exportation sont supérieures à celles de l’an dernier de 3,09 % à 37,454 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 10 à 10 ½ cents. Il y a eu un support en provenance des autres secteurs du grain. Les spéculateurs ont également effectué des prises de profit après les liquidations de vendredi dernier. Quant au tourteau, le contrat juillet 19 a gagné 3 $/tonne. L’huile a fini avec un gain de 28 points.

Le rapport sur la progression des cultures en date du 19 mai indique que dans le cas du soya US, les ensemencements étaient terminés à seulement 19 %. La majorité des prévisions du marché étaient supérieures. La moyenne des 5 dernières années est de 47 %. L’an passé, à la même période, les travaux étaient complétés à 53 %. Le USDA a également rapporté que 5 % des semis ont émergé comparativement à une normale de 17 %.

Ce matin, le USDA a indiqué que les inspections à l’exportation de soya durant la semaine du 16 mai dernier ont été de 497,070 tonnes, ce qui correspond à une légère baisse par rapport à la semaine précédente et de 45,21 % comparativement à la même période l’an passé. Un total de 205,944 tonnes a été expédié vers la Chine.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des gains de 9 à 16 cents.

Le sud des Plaines américaines continuent de recevoir des averses supérieures à la normale, ce qui cause des inquiétudes surtout pour le blé dur rouge d’hiver qui pourrait être affecté par les maladies.

Présenté cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures indique qu’en date d’hier, 54 % du blé d’hiver se trouvait en épiaison, soit à un retard de 12 % par rapport à la normale. Au Texas, la récolte est terminé à 8 %, ce qui correspond exactement à la moyenne des dernières années. Les conditions de cultures se sont améliorées de 2 % à 66 % dans les catégories «bon à excellent». Comme prévu, les ensemencements de blé de printemps sont terminés à 70 %. La moyenne des 5 dernières années est de 80 %. L’an passé, les travaux étaient complétés à 76 %. 26 % des plants ont émergé, ce qui est un retard de 25 % par rapport à la moyenne des dernières années.

Par ailleurs, les inspections à l’exportation de blé US de la semaine du 16 mai dernier ont été de 757,704 tonnes, ce qui représente une baisse de 13,74 % par rapport à la semaine précédente. Le résultat est également le double de celui de l’an passé à la même période. Pour l’année en cours, les expéditions sont de 2,28 % supérieures à l’an dernier.

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session en baisse. Le contrat juin 19 a tout de même fini en hausse de quelques cents. Les contrats de veau US ont fini la journée en recul de 32,5 à 82,5 cents. La faiblesse des contrats de bœuf et la hausse du prix du maïs ont pesé sur le secteur.

Le 16 mai dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 30 cents à 132,76 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 1,14 $ à 221,45 $. Celle «Select» a fait l’inverse en reculant de 25 cents à 208,03 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 120,000 têtes, ce qui est une baisse de 1,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une hausse de 1,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

La semaine passée, des ventes au comptant ont été signalées entre 115 et 117 $.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont terminé la session sur une note partagée. Le contrat juin 19 a fini en baisse de 62,5 cents, mais les contrats différés ont clôturé au neutre à haussier de 75 cents.

Le 16 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 38 cents comparativement au jour précédent à 84,59 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 1,26 $ à 86,53 $. Toutes les découpes ont été en hausse. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant était en baisse de 23 cents à 80,92 $.

En ce début de semaine, le USDA considère, le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 472,000 de têtes, ce qui représente une progression de 12,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 14,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article