Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 16 avril 19

16 avril 2019,

Maïs

Sous la pression du secteur du blé US, les contrats de maïs à Chicago ont fini à la baisse de 2 à 3 ¾ cents. Le recul enregistré dans le blé US a forcé le questionnement sur les exportations de maïs US vers certains pays.

Hier après-midi, dans son rapport sur les ensemencements en date du dimanche 14 avril dernier, le USDA a indiqué que les semis de maïs US étaient, comme l’an passé, complétés à 3 %. La moyenne des 5 dernières années est de 5 %. Il est possible que les ensemencements soient encore retardés puisque le Quantitative Precipitation Forecast permet de prévoir des averses à l’est des États-Unis. À noter que la progression des semis a été plus rapide que la normale au Texas.

Dans un appel d’offres qui prendra fin demain, Taïwan recherche 65,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé la session en baisse de 10 à 10 ¾ cents. Les contrats de tourteau ont clôturé en recul de 4,50 $/tonne. L’huile a perdu 9 points.

Le USDA devrait commencer à suivre la progression des ensemencements de soya US la semaine prochaine. Les marchés américains seront fermés vendredi pour la journée du Good Friday.

Un conseillé de la Maison Blanche, Larry Kudllow, a déclaré que les négociations avec la Chine ont bien progressé, mais les progrès sont actuellement peu visibles, ce qui a lassé les acteurs des marchés. En fait, il reste encore de bons inventaires de l’ancienne récolte de soya US.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont terminé la journée en baisse de 9 à 14 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats ont été plus performants malgré la baisse de 3 à 5 ¼ cents.

Hier, après la fermeture des marchés, le USDA a indiqué qu’en date de dimanche dernier, seulement 2 % du blé de printemps US avait été ensemencé. La moyenne des 5 dernières années est de 13 %. Les ensemencements au Minnesota, au Dakota (Nord et Sud) n’ont pas encore débuté. En fait, la plupart des 18 États surveillés sont soit au même rythme que l’an passé soit en retard. Les conditions de culture du blé d’hiver US sont toujours à 60 % dans les catégories «bon à excellent». L’an passé, à la même période, c’était 31 % dans les mêmes catégories. Les conditions de culture au Kansas ont baissé de 2 %. Au Colorado, elles ont reculé de 18 points.

Les averses, qui ont eu lieu cette semaine, pourraient être bénéfiques pour les rendements de blé US. En 2011, au Dakota du Nord, la mauvaise météo printanière avait forcé l’abandon de 2,9 millions d’acres alloués au blé.

Dans un appel d’offres qui prendra fin le 23 avril prochain, Taïwan recherche 109,175 tonnes de blé US. De son côté, le Japon voudrait acheté 97,175 tonnes de blé sur une base internationale. 35,050 tonnes sont spécifiques aux États-Unis.

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont fini la journée à la hausse de 50 cents à 1 $. Les contrats de veau ont également progressé de 1,05 $. Le contrat avril 19, qui devrait expirer jeudi est demeuré inchangé. La faiblesse observée dans le maïs US a fourni un support au secteur du bœuf US.

Le 15 avril dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 47 cents à 143,46 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 1,07 $ à 232,05 $. Celle «Select» a fait l’inverse en reculant de 7 cents à 221,15 $.

Pour la semaine, le USDA considère le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 242,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 6,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Demain, le Feeder Cattle Index va présenter aux enchères en ligne 1,578 têtes. La plupart des lots viendront du Nebraska.

Porc

Sous la pression des prises de profits, les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session dans le rouge par 3 chiffres. Toutefois, les contrats différés ont terminé la journée en hausse de 20 cents à 1,275 $.

Le 12 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 23 cents comparativement au jour précédent à 79,57 $. La valeur du porc augmente. Cet après-midi, le USDA estimait que la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 51 cents à 86,53 $. Le flanc a reculé de 4,59 $ et le jambon de 90 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a par contre progressé de 73 cents à 77,30 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales est à 904,000 têtes, soit une diminution de 46,000 têtes comparativement à la semaine passée et de 20,000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article