Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 11 avril 19

11 avril 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session avec des pertes de 1 à 2 ¼ cents.

Ce matin, le USDA a indiqué que les ventes à l’exportation de maïs US de la semaine du 4 avril dernier ont été de 547,962 tonnes pour l’ancienne récolte, ce qui est un recul par rapport à la fourchette inférieure des anticipations du marché. Le résultat est toutefois légèrement supérieur à la semaine dernière. Il correspond également à une baisse de 34,76 % par rapport à la même période l’an passé. La Colombie a été la principale destination avec 181,500 tonnes. Israël a annulé des commandes de 162,000 tonnes.

Un importateur sud-coréen a acheté 60,000 tonnes de maïs probablement d’origine américaine.

CONAB a rendu public son rapport mensuel dans le courant de l’avant-midi. Elle évalue la récolte totale de maïs brésilien à 94,008 millions de tonnes, soit à une hausse de 1,2 million de tonnes comparativement à mars 2019. Cette dernière s’explique par l’augmentation de la seconde production de maïs.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 6 à 7 cents. Les contrats de tourteaux aux échéances les plus rapprochées ont également fini en recul de 2,90 $/tonne. L’huile a perdu 9 points.

Dans le courant de la matinée, le USDA a présenté son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation de soya US. Pour la semaine du 4 avril dernier, il estime qu’elles ont été de 270,376 tonnes, ce qui est bien en deçà des attentes du marché. C’est également bien plus faible que la semaine précédente et de 5 fois inférieurs à la même période l’an passé. L’Indonésie a été le principal acheteur avec 73,700 tonnes. Les ventes vers la Chine ont affiché une réduction nette de 1,108 million de tonnes. Les ventes de la nouvelle récolte ont été de 9,980 tonnes. Celles de tourteau ont atteint 152,143 tonnes et celles de l’huile, 33,834 tonnes.

Ce matin, CONAB a indiqué que la production de soya brésilien 2018/2019 est de 113,92 millions de tonnes, ce qui représente une révision à la hausse de 366,000 tonnes comparativement à son rapport précédent. Il s’agit aussi d’un chiffre bien inférieur à celui du USDA et à ceux de la plupart des estimations privées.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée en hausse de 2 à 5 cents.
Dans le nord des États-Unis, les accumulations de neige ont repoussé les ensemencements de blé printemps vers le mois de mai.

Pour la semaine du 4 avril dernier, le USDA estime que les ventes à l’exportation de tous les types de blé US ont été de 272,965 tonnes, ce qui est bien inférieur à la semaine dernière. Les marchés s’attendaient à mieux. Par contre, le résultat est plus que le double de celui de l’an passé à la même période. Les ventes de la nouvelle récolte de blé US ont été de 201,410 tonnes, ce qui dépasse les anticipations des marchés.

Le GASC (Égypte) a lancé un appel d’offres pour acheter du blé à livraison en mai et début juin. Il prendra fin demain.

L’Algérie recherche 330,000 tonnes de blé, mais certains négociants pensent que la demande pourrait monter à 540,000 tonnes. Même si le blé américain est plus compétitif, les Algériens achètent généralement du blé français dont le transport est moins coûteux.

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont fini la session au neutre à haussier de 47,5 cents. Les contrats de veau ont aussi terminé dans le vert de 25 à 85 cents.

Le 10 avril dernier, le CME feeder cattle index était en recul de 28 cents à 143,35 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» était en baisse de 22 cents à 228,83 $. Celle «Select» a fait l’inverse en augmentant de 33 cents à 219,95 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 471,000 têtes, ce qui représente une baisse de 6,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 7,000 têtes comparativement à la même période l’an passé. Durant la journée, la météo a occasionné des problèmes de transport.

Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 11,768 tonnes au cours de la semaine du 4 avril dernier. Jusqu’à présent, ce résultat est le plus faible de 2019.

Porc

La majorité des contrats de porc US 2019 ont terminé avec des gains de 1,25 $ à 2,025 $. Le contrat avril 19, qui devrait expirer vendredi, a clôturé en hausse de 32,5 cents.

Le 9 avril dernier, le CME Lean Hog Index a augmenté de 40 cents par rapport au jour précédent à 79,29 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc US à la hausse de 49 cents à 84,43 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 1,38 $ à 74,82 $.

Le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,855 million de têtes, soit une baisse de 44,000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais également une hausse de 26,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

En ce qui concerne, les ventes à l’exportations de porc US au cours de la semaine du 4 avril dernier, le USDA estime qu’elles ont été de 90,683 tonnes, ce qui correspond au total des ventes le plus élevé depuis 2014. La plupart des ventes étaient destinées à la Chine avec un record de 77,732 tonnes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article