Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 4 avril 19

04 avril 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée au neutre à haussier de 2 ½ cents.

Selon les projections des 7 prochains jour du Quantitative Precipitation Forecast, des averses pourraient avoir lieu dans le Corn Belt au cours de la semaine prochaine. Elles devraient retarder les ensemencements de maïs US. Par contre, il est à noter que les températures au sol se sont améliorées.

Ce matin, le rapport sur les ventes à l’exportation a indiqué que 537,264 tonnes de maïs US avaient été exportées durant la semaine du 28 mars dernier, ce qui est une baisse comparativement aux anticipations du marché et de 40,6 % par rapport à la semaine précédente. Le Japon a été le principal acheteur avec 258,300 tonnes. Le Mexique est venu ensuite avec 229,900 tonnes. Il y a eu des réductions nettes de 215,700 tonnes pour des destinations inconnues. Dans le cas de la nouvelle récolte, des ventes de 92,964 tonnes ont été enregistrées. Pour la semaine, les expéditions de maïs US ont été de 1,262 million de tonnes. Depuis le début de l’année commerciale, le cumulatif des exportations a augmenté de 23,99 % par rapport à l’an passé. Les engagements à l’exportation de maïs US sont toutefois en baisse de 8,78 % comparativement à 2018.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains de 7 à 7 ¾ cents. Les contrats de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont également fini la session en hausse de 90 cents/tonne. L’huile a gagné 40 points.

Certains rapports indiquent que les négociations entre la Chine et les États-Unis tirent à leur fin, mais ce n’est pas la première fois que des informations de ce genre circulent.

Pour les ventes à l’exportation de l’ancienne récolte de soya US, le USDA estime qu’elles ont été de 1,972 million de tonnes durant la semaine du 28 mars dernier. Il s’agit d’une bonne augmentation par rapport à la semaine précédente et de 74 % comparativement à la même période en 2018. La Chine a été le principal acheteur avec 1,7 million de tonnes. Les ventes à l’exportation de la nouvelle récolte ont été de 50,488 tonnes. Celles de tourteau de soya US ont atteint 190,376 tonnes. Les ventes d’huile ont été particulièrement élevées à 39,022 tonnes.

Blé

Les contrats de blé US à Chicago ont terminé la journée sur une note partagée. À Kansas, la hausse a été de 1 à 2 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont fini la session en baisse de 3 à 7 ½ cents.

Il y a des inquiétudes concernant l’augmentation de la superficie allouée au blé printemps au Canada. La perte du marché du canola avec la Chine exerce une pression sur les prix du blé dur rouge de printemps.

Concernant la semaine du 28 mars dernier, le USDA estime que les ventes à l’exportation de l’ancienne récolte de tous les types de blé US ont été de 704,724 tonnes, ce qui est bien supérieur à la même semaine l’an passé. Le résultat est également le quatrième plus élevé de l’année commerciale en cours. L’Irak a acheté 200,000 tonnes et l’Égypte 119,500 tonnes. Les ventes de la nouvelle récolte ont été élevées avec 312,816 tonnes. Pour la semaine, les expéditions de blé US ont été de 415,825 tonnes. Par contre, sur une base annuelle, les exportations cumulatives sont encore en baisse de 3,58 %. Le total des engagements à l’exportation est actuellement 6 % plus élevé qu’à la même semaine en 2018.

Dans son appel d’offres hebdomadaire, le ministère japonais de l’Agriculture a acheté 119,902 tonnes de blé canadien et américain. 84,254 tonnes étaient spécifiques aux États-Unis.

Bœuf

Aujourd’hui, les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session avec de gros gains allant de 1,65 $ à 2,575 $. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 1,325 $ à 2,85 $.

Le 3 avril dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 44 cents à 142,88 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 60 cents à 226,74 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 61 cents à 218,36 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 477,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais également à une hausse de 19,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Ce matin, le rapport sur les ventes à l’exportation a indiqué que 20,472 tonnes de bœuf US ont été exportées dans la semaine du 28 mars dernier. La Corée du Sud a acheté 8,900 tonnes de bœuf US. Sur la semaine, les expéditions ont totalisé 15,011 tonnes.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont terminé la journée avec des gains limités à 2,425 $. Le contrat avril 19, qui se rapproche de son expiration, a fini la session avec des gains de 50 cents.

Le 2 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 92 cents par rapport au jour précédent à 77,70 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 1,96 $ à 82,22 $. Toutes les découpes étaient dans le vert. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 1,15 $ à 76,37 $.

Le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,906 million de têtes, ce qui correspond à une hausse de 5,000 têtes par rapport à la semaine dernière.

Les ventes à l’exportation de porc US dans la semaine du 28 mars dernier ont été de 10,819 tonnes. Aucune vente significative n’a été observée pour la Chine. Mais, 4,400 tonnes d’achats antérieurs ont été expédiées en Chine au cours de la semaine. Globalement, les expéditions ont été estimées à 27,243 tonnes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article