Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 1er avril 19

01 avril 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la session en hausse de 2 à 5 ¼ cents.

Il y a un actuellement un débat concernant le nombre d’acres perdus à cause des inondations dans l’ouest du Corn Belt. Il est également difficile de connaître la quantité de grain ensilé rendu non-commercialisable pour la même raison.

Le rapport sur les inspections à l’exportation ont été à la hausse de 26 % par rapport à la semaine précédente à 1,259 million de tonnes. Toutefois, il s’agit aussi d’une baisse de 186,000 tonnes par rapport à la même période en 2018. Sur une base annuelle, les exportations sont de 5,1 millions de tonnes plus élevées que l’an dernier.

Cet après-midi, le USDA a présenté son rapport mensuel sur la trituration des grains. Il estime que 402,9 millions de gallons de maïs US ont été utilisés dans la production d’éthanol au cours du mois de février dernier. Cela représente une diminution de de 9,3 % par rapport au mois de janvier et de 7,1 % comparativement à la même période l’an passé.

Vendredi dernier, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 26 mars, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le maïs US avaient des positions nettes vendeuses sur 203,414 contrats.

Soya

En ce début de semaine, les contrats de soya à Chicago ont fini la journée en hausse de 9 ¼ cents à 11 ¼ cents. Les contrats de tourteau aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en progression de 2,90 $/tonne. L’huile a gagné 21 points.

Ce matin, le USDA a rapporté que les Chinois ont acheté un autre 828,000 tonnes de soya US. Les livraisons devraient se faire avant le 31 août prochain.

Le rapport sur les inspections à l’exportation a montré que 730,806 tonnes de soya US ont été exportées dans la semaine du 28 mars dernier, ce qui représente une baisse comparativement à la semaine précédente, mais aussi une hausse de 147,220 tonnes par rapport à la même période en 2018.

FC Stone a augmenté son estimé de la production de soya brésilien de 113,0 millions de tonnes à 115,7 millions de tonnes.

Cet après-midi, le rapport Fats & Oils (USDA) a indiqué que 162,76 millions de boisseaux de soya US ont été triturés au cours du mois de février dernier. Le marché s’attendait à plus. Les inventaires d’huile ont augmenté de 2,004 milliards de lb. en janvier à 2,149 milliards de lb. en février. Le marché anticipait une moyenne 2,2 milliards de lb.

Vendredi dernier, la CFTC a indiqué que les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du soya US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 12,598 contrats à un total de -51,394 contrats.

Blé

À Minneapolis, les contrats de blé tendre rouge d’hiver et ceux de blé dur rouge d’hiver ont terminé la journée sur une note partagée. À Chicago, le blé tendre rouge d’hiver a fini la session en hausse de 4 ½ à 6 ¾ cents. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver a clôturé en progression de 3 à 4 ½ cents.

Dans son rapport de vendredi dernier, le USDA a montré que pour tous les types de blé US, les intentions d’ensemencements étaient plus faibles que prévus à 45,75 millions d’acres. Toutefois, les marchés s’étaient davantage concentrés sur les inventaires en date du 1er mars dernier. Aujourd’hui, ils se sont repris en mettant l’accent sur les ensemencements probables.

Dans le courant de l’avant-midi, le rapport sur les inspections à l’exportation de blé US de la semaine du 28 mars dernier a signalé que 418,424 tonnes de blé US ont été exportées, ce qui correspond à une hausse de 8,8 % par rapport à la semaine précédente, mais aussi 6,000 tonnes de moins qu’à la même période l’an passé.

Cet après-midi, le USDA a rendu public son premier rapport de la saison sur la progression des cultures. Il estime que 56 % du blé d’hiver US se trouve dans les catégories «bon à excellent» comparativement à 32 % à la même période l’an passé.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont fini la journée en hausse de 22 à 85 cents. Les contrats de veau ont également terminé dans le vert de 10 cents à 1,82 $.

Le 29 mars dernier, le CME feeder cattle index était en progression de 68 cents à 142,42 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 80 cents à 226,84. Celle «Select» a suivi en prenant 44 cents à 219,33 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 115,000 têtes, ce qui correspond à une hausse de 12,000 têtes par rapport à la même période l’an passé, mais aussi à une diminution de 4,000 têtes comparativement à la semaine dernière.

Vendredi dernier, la CFTC a indiqué que dans la semaine du 26 mars, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le bœuf US avaient ajouté 3,786 contrats à leurs positions nettes acheteuses à un total de 148,945 contrats. Le record précédent date de 2010 et était de 145,394 contrats.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont clôturé quelque part entre une baisse de 1,230 $ et une hausse de 42 cents.

Le 28 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 2,15 $ par rapport au jour précédent à 73,87 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US a été en progression de 82 cents à 82,15 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 25 cents à 75,19 $.

Le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales 476,000 têtes, soit une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine dernière.

Le rapport de la CFTC de vendredi dernier a indiqué que dans la semaine du 26 mars dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du porc US avaient ajouté 16,110 contrats à leurs positions nettes acheteuses.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article