Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 26 mars 19

26 mars 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de 1 à 2 ½ cents.

Ce vendredi, le USDA devrait présenter son rapport sur les intentions d’ensemencement et pour le maïs US, le marché s’attend en moyenne à 91,332 millions d’acres. Le résultat pourrait se situer entre 89,5 et 92,7 millions d’acres. Si cela se réalise, ce sera une augmentation de 2 millions d’acres par rapport à l’an passé.

Les analystes prévoient également que les stocks de maïs US en date du 1er mars dernier ont été de 8,335 milliards de boisseaux, soit une diminution de 557 millions de boisseaux comparativement à la même période l’an dernier. À noter que dans son rapport le USDA ne devrait pas tenir compte des effets des inondations puisque les données vont dater du début du mois.

La EIA devrait rendre public son rapport sur l’éthanol US demain. Il est à prévoir une réduction de production en raison des temps d’arrêt provoqués par les inondations.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont clôturé en baisse de 4 à 5 ¾ cents. Les contrats de tourteau ont suivi la même direction en perdant 4,10 $/tonne. L’huile a reculé de 17 points.

En prévision du rapport du USDA sur les intentions d’ensemencement, qui sera présenter vendredi, les analystes anticipent que les semis de soya US 2019 devraient se faire en moyenne sur 86,17 millions d’acres. Si ce résultat se réalise, ce sera presqu’une baisse de 3 millions d’acres comparativement à la même période l’an passé.

Pour le rapport trimestriel sur les inventaires de soya US en date du 1er mars dernier, le marché prévoit, en moyenne, 2,728 milliards de boisseaux, ce qui représente une augmentation de 619 millions de boisseaux par rapport à la même période en 2018.

 

Blé

À Kansas comme à Minneapolis, les contrats de blé ont fini la session avec des pertes de 4 à 6 ½ cents. À Chicago, ils étaient un peu plus fermes puisqu’ils ont clôturé au neutre à baissier de 2 cents. Apparemment, les ventes de blé tendre rouge à l’Égypte ont apporté un support au secteur.

Pour le rapport sur les intentions d’ensemencement de tous les types de blé US, qui sera rendu public vendredi, les marchés anticipent une baisse de 900,000 acres par rapport à l’an passé à 46,9 millions d’acres. De ce total, le blé de printemps pourrait être semé sur 13,4 millions d’acres.

À l’aide d’un appel d’offres qui s’est terminé aujourd’hui, le GASC (Égypte) a acheté un total de 120,000 tonnes de blé tendre rouge US.

Dans un appel d’offres, qui prendra fin le 30 avril prochain, l’Éthiopie recherche 600,000 tonnes de blé.


Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en recul de 40 à 70 cents. Par contre, les contrats de veau ont eu une progression partagée. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session au neutre à haussier de 57,5 cents. Les autres, différés, ont fini la session en baisse.

Le 25 mars dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 24 cents à 142,04 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression. La découpe «Choice» a pris 51 cents à 229,51 $. Celle «Select» a suivi en gagnant 26 cents à 218,99 $.

Pour la semaine, le USDA considère le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 238,000 têtes, ce qui est une augmentation de 3,000 têtes par rapport à la semaine précédente et du même montant comparativement à pareille date en 2018.

Demain, le Feeder Cattle Exchange devrait présenter 500 têtes à son encan en ligne.

En Iowa, il y a eu des ventes au comptant de quelques génisses à 206 $, mais elles n’étaient pas suffisantes pour tracer une tendance.

 

Porc

La majorité des contrats de porc ont terminé la session au neutre à baissier de 25 cents. Le contrat avril 19 a, par contre, fini la journée en hausse de 1,075 $.

Le 22 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 2,56 $ par rapport au jour précédent à 64,97 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc en progression de 87 cents à 81,07 $. Le jambon était la seule découpe en baisse. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 3,91 $ à 73,03 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 950,000 têtes, soit une augmentation de 20,000 têtes comparativement à la semaine dernière et de 30,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Selon un rapport de Bloomberg, la Chine pourrait augmenter ses importations de porc US de 300,000 tonnes en 2019 mais, il y a toujours cet ensemble de tarifs embêtants !

 

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article