Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 6 mars 19

06 mars 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont clôturé avec des pertes de 2 à 3 ½ cents.

Présenté aujourd’hui, le rapport de l’EIA portant sur l’éthanol US a montré qu’en date du  1er mars dernier, la production était en baisse de 4,000 barils par jour à 1,024 bpj. Quant aux inventaires, ils auraient augmenté de 552,000 barils à 24,261 millions de barils. 

Le rapport du Census Bureau, qui avait été retardé par l’arrêt partiel du gouvernement américain, a indiqué que 4,345 millions de tonnes de maïs US ont été exportées durant le mois de décembre dernier. Il s’agit d’une baisse de 14,88 % par rapport au mois précédent, mais aussi une augmentation de 22,1 % comparativement à la même période en 2017. Pour l’année commerciale en cours (jusqu’au mois de décembre 2018), les exportations de maïs US ont été de 803 millions de boisseaux, une hausse de 64,5 % par rapport à 2017. Les exportations d’éthanol ont totalisé 139,78 millions de gallons et celles de la drèche de 890,491 millions de tonnes. 

Le Mexique envisage d’appliquer de nouveaux droits de douane sur les importations de maïs US et de volaille US parce que les droits de douane américains imposés sur l’acier mexicain sont toujours en vigueur.

Dans un appel d’offres privé, des importateurs sud-coréens ont acheté 137,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.

Pour demain, le marché s’attend à des ventes à l’exportation de l’ancienne récolte entre 0,7 et 1,1 million de tonnes. Dans le cas de la nouvelle, il anticipe entre 100,000 et 300,000 tonnes.

 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 11 à 12 cents. Les contrats de tourteau ont également fini dans le rouge de 3,80 $/tonne. L’huile a perdu 22 points.

Le marché attend toujours les achats manquants des 10 millions de tonnes de soya promis par les Chinois qui avaient été mentionnés par le secrétaire américain à l’Agriculture Sonny Perdue.

Pour la rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 28 février dernier, qui sera rendu public demain, le marché prévoit entre 600,000 et 1 million de tonnes pour l’ancienne récolte et entre 0 et 150,000 tonnes pour la nouvelle.

Ce matin, le Census Bureau a indiqué que 4,105 millions de tonnes de soya US avaient été exportées durant le mois de décembre dernier. Ce serait une baisse de 19 % par rapport à novembre et de 34 % comparativement à la même période en 2017. Les exportations de tourteau ont été de 1,082 millions de tonnes, une légère augmentation par rapport décembre 2017. 

BR-163, la principale autoroute qui est reliée aux ports de l’Amazone au Brésil est actuellement fermée pour cause d’inondations. Environ 3000 et 5000 camions ne peuvent accéder aux terminaux d’exportation portuaire.

 

Blé

La majorité des contrats de blé d’hiver US ont terminé la journée en baisse de 8 à 13 ¾ cents. À Minneapolis, le recul a été de 2 à 3 ½ cents.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la dernière semaine de février, les marchés prévoient un résultat entre 200,000 et 500,000 tonnes pour tous les types de blé US. 

Les données du Census Bureau montrent que 2,237 millions de tonnes de tous les types de blé US ont été exportées durant le mois de décembre dernier. Le résultat est le plus élevé depuis septembre 2017. Il est aussi de 12,84 % supérieur à la même période en 2017.

Le rapport mensuel d’offre et de demande devrait être présenté vendredi et la moyenne des anticipations pour les stocks de fin d’année de blé US est de 1,020 milliard de boisseaux, ce qui représente une augmentation de 10 millions de boisseaux par rapport au mois dernier.

 

Bœuf 

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont clôturé en baisse. Par contre, le contrat avril 19 a pris 7,5 cents. Les contrats de veau ont fini la journée en baisse de 22,5 cents à 1,05 $.

Le 5 mars dernier, le CME feeder cattle index était en recul de 4 cents à 139,59 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» Ch/Se à 6,56 $. La découpe «Choice» a gagné 89 cents à 224,93 $. Celle «Select» a suivi en prenant 58 cents à 218,37 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 350,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 1,000 têtes par rapport à la semaine précédente et d’une augmentation de 1,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Aujourd’hui, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les 300 têtes offertes à son encan en ligne. La majeure partie des lots était offerte à 128 $. Vers la mi-journée des offres à 205 $ pour le vivant ont été observées au Nebraska.

 

Porc

La majorité des contrats de porc ont fini la session en recul de 32,5 à 82,5 cents.

Le 4 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse d’un centime comparativement au jour précédent à 51,94 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 47 cents à 63,06 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 33 cents à 44,89 $.

Le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,42 millions de têtes, ce qui est bien plus élevé que la semaine précédente et de 67,000 têtes de plus qu’à la même période l’an passé.  

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article