Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 4 mars 19

04 mars 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont clôturé en hausse de 1 à 1 ¾ cent.

Ce matin, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 100,500 tonnes de maïs pour des livraisons en 2018/2019. La destination est la Colombie.

Dans la semaine du 28 février dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 865,617 tonnes, une hausse de 13,65 % par rapport à la semaine précédente, mais également une baisse de 11,68 % comparativement à la même période en 2018. Sur une base annuelle, les exportations de maïs US sont de 35,95 % plus élevées que l’an dernier avec 25,798 millions de tonnes.

Le rapport du USDA sur la trituration des grains a indiqué que 444,02 millions de boisseaux de maïs ont été utilisés dans la fabrication de l’éthanol US au cours du mois de janvier dernier. Il s’agit d’une diminution de 3,6 % par rapport à décembre dernier et de 6,74 % comparativement à pareille date l’an dernier.

Dans un appel d’offres qui prendra fin le 12 mars prochain, la Turquie recherche 300,000 tonnes de maïs.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé la session en progression de 4 à 5 cents. Les contrats de tourteau aux échéances les plus rapprochées ont fini dans le vert de 3 $/tonne. Par contre, l’huile a reculé de 17 points.

Le USDA a indiqué dans l’avant-midi que 843,925 tonnes de soya avaient été exportées dans la dernière semaine de février. Du total, 337,598 tonnes concernaient la Chine. Il s’agit d’une baisse de 35,48 % par rapport à la semaine précédente et de 17,14 % comparativement à la même période en 2018. Au total, pour l’année, les inspections ont totalisées 25,953 millions de tonnes, soit une baisse de 33,12 % par rapport à l’an dernier.

Dans son rapport sur la trituration des grains de janvier dernier, le USDA estime que 182,85 millions de boisseaux de soya US ont été triturés durant cette période, ce qui correspond à une légère baisse par rapport à décembre. Par contre, il s’agit également d’une augmentation de 4,7 % comparativement à l’année précédente. Les inventaires de soya US étaient estimés à 2,004 milliards de lb.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US ont terminé la journée avec des pertes de 1 à 9 cents.

Le rapport sur les inspections à l’exportation a indiqué que 440,314 tonnes de tous les types de blé US ont été exportées durant la semaine du 28 février dernier, ce qui représente une diminution de 42,64 % par rapport à la semaine précédente. C’est également une augmentation de 9,82 % comparativement à la même période l’an passé.

Dans un appel d’offres qui a eu lieu durant la semaine dernière, l’Arabie Saoudite a acheté 625,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.

Ce lundi, l’Irak avait lancé un appel d’offres pour acheter du blé. Les États-Unis ont présenté des offres. La Jordanie était aussi présente sur le marché.

ABARES estime que l’Australie pourrait produire 23,9 millions de tonnes de blé durant la saison 2019/2020. En 2018, les Australiens avaient récolté 17,3 millions de tonnes de blé.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont fini la journée au neutre à baissier de 1,20 $. Les contrats de veau ont eu une progression partagée. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse. Ceux différés ont plutôt terminé la session au neutre à haussier de 1,075 $.

Le 1er mars dernier, le CME feeder cattle index était dans le vert de 36 cents à 139,59 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» à 6,34 $. La découpe «Choice» a pris 2,26 $ à 223,55 $. Celle «Select» a suivi en gagnant 42 cents à 217,21 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 116,000 têtes, une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une diminution de 2,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

 

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse de 92,5 cents. Ceux aux échéances les plus éloignées ont fini au neutre à baissier de 40 cents.

Le 28 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 51 cents par rapport au jour précédent à 52,13 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc a été en hausse de 1,01 $ à 62,93 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était par contre en baisse de 19 cents à 45,06 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 465,000 têtes, un résultat bien supérieur à celui de la semaine précédente. Il s’agit aussi d’une augmentation de 17,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article