Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 25 février 19

25 février 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé en baisse de 3 à 4 ¾ cents. Le «spread» blé-maïs s’est rétréci depuis le mois de mai dernier à 96 ¼ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées de maïs de 279,000 tonnes. Le Mexique était l’acheteur. 88,500 tonnes devraient être livrées en 2018/2019 et 190,900 tonnes en 2019/2020.

Le rapport sur les inspections à l’exportation indique que 751,278 tonnes de maïs US ont été exportées durant la semaine du 21 février dernier. Il s’agit d’une baisse de 42,93 % comparativement à la même période l’an passé et de 20,24 % par rapport à la semaine précédente. Sur une base annuelle, toutefois, les inspections sont encore en hausse de 38,48 % comparativement à 2018.

Présenté vendredi dernier, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) indiquait que dans la semaine du 5 février dernier, les fonds spéculatifs avaient augmenté leurs positions nettes «acheteuses», mais celles-ci sont restées modestes avec 14,370 contrats.

 

Soya

À la fermeture du marché, et malgré les pressions négatives exercées par les autres secteurs de grain, la plupart des contrats de soya à Chicago ont débuté la semaine positivement avec des gains de 1 à 1 ½ cents. Par contre, les contrats de tourteau aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse de 20 cents/tonne. L’huile a également perdu 15 points.

Vendredi dernier, le secrétaire américain à l’Agriculture, Sonny Perdue, a mentionné que les Chinois se sont engagés à acheter un autre 10 millions de tonnes de soya US. Par ailleurs, en raison des avancements dans les négociations Chine/États-Unis, le président Trump a déclaré qu’il prolongerait l’échéance du 1er mars prévue pour la hausse des droits de douanes sur des produits chinois.

Durant l’avant-midi, le rapport sur les inspections à l’exportation a indiqué 1,307 million de tonnes de soya US 2018/2019 ont été exportées dans la semaine du 21 février dernier, ce qui correspond à une augmentation de 70,3 % par rapport à la même période l’an passé. Les exportations vers la Chine ont à elles seules été de 743,773 tonnes.

Au Brésil, la récolte de soya serait terminée à 45 % comparativement à 25 % à pareille date l’an passé. La moyenne des 5 dernières années est de 27 %.

 

Blé

À la clôture des marchés, les contrats de blé US avaient fortement baissé sous la pression des ventes techniques et de la faiblesse des prix des autres secteurs de grain. Ceux a Chicago avaient dirigé les autres avec un recul de 20 cents pour le contrat mars 19. À Kansas, la baisse a été de 16 ¼ cents. À noter que dans les 2 cas, les prix étaient proches de leur bas. À Minneapolis, le recul a été de 5 à 11 ½ cents.

Dans son rapport hebdomadaire des inspections à l’exportation, le USDA a indiqué que 693,964 tonnes de blé avaient été exportées durant la semaine du 21 février dernier, ce qui représente une hausse de 90,9 % par rapport à la semaine précédente et de plus du double comparativement à la même période l’an passé. Les Philippines ont été la principale destination avec 162,273 tonnes. Venait ensuite le Yémen avec 136,320 tonnes.

Même s’il y a deux semaines de retard, le rapport de la CFTC a indiqué que dans la semaine du 5 février dernier, les fonds spéculatifs avaient réduit leurs positions nettes «vendeuses» par 13,371 contrats.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont fini la session au neutre à haussier de 35 cents. Toutefois, le contrat février 19 a baissé de 12,5 cents. La plupart des contrats de veau ont terminé la journée en hausse de 15 à 35 cents. Le contrat de mars 19 a reculé de 40 cents.

Le 22 février dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 89 cents à 140,42 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été dans le vert avec un «spread» Ch/Se à 4,98 $. La découpe «Choice» était en hausse de 16 cents à 219,55 $. Celle «Select» a suivi en prenant 2,22 $ à 214,57 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 114,000 têtes, une augmentation de 4,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais également une baisse de 2,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Selon les données du USDA, des ventes au comptant entre 126 $ et 126,50 $ ont eu lieu vers la fin de la semaine dernière.

 

Porc

Vers midi, les contrats de porc à Chicago étaient en recul de 65 cents à 1,70 $.

Le 21 février dernier, le CME Lean Hog Index a été en baisse de 41 cents par rapport au jour précédent à 53,65 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 1,91 $ à 60,92 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 49 cents à 46,61 $.

Le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 367,000 têtes, ce qui représente une bonne baisse par rapport à la semaine précédente et comparativement à la même période l’an passé. Des problèmes météorologiques ont ralenti le transport.

Durant le week-end dernier, un autre cas de fièvre porcine africaine a été découvert au Vietnam.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article