Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 12 février 19

12 février 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs US ont terminé la session en hausse de 4 à 5 ¼ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées de 122,376 tonnes de maïs US pour des livraisons en 2018/2019. Les destinations sont inconnues.

Dans son rapport publié cet avant-midi, CONAB indique que depuis un mois, la production de maïs brésilien a augmenté de 462,000 tonnes à 91,652 millions de tonnes. À noter que la seconde récolte pourrait être plus importante que la première et que cette dernière a diminué de 1 million de tonnes.

Plusieurs appels d’offres en provenance de la Corée du Sud ont été lancés aujourd’hui avec un total de 203,000 tonnes. Les origines étaient optionnelles.

 

Soya

La plupart des contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée dans le vert de 11 à 12 ½ cents. Les espoirs concernant les négociations Chine/États-Unis, qui se tiendront cette semaine, ont fourni un support au secteur. Les contrats de tourteau ont également terminé en hausse de 4,30 $/tonne. L’huile a gagné 9 points.

CONAB anticipe une baisse de production de soya brésilien de 3,46 millions de tonnes par rapport à sa projection précédente à 115,34 millions de tonnes. Un tel résultat représente une baisse de 1,66 million de tonnes par rapport aux prévisions du USDA. CONAB a également réduit ses estimations des exportations de soya brésilien 2018/2019 par 3,5 millions de tonnes à 71,5 millions de tonnes.

 

Blé

Les contrats de blé ont eu une progression partagée. À Chicago comme à Minneapolis, ceux qui sont aux échéances les plus rapprochées ont clôturé au neutre à haussier de 3 ¼ cents. À Kansas, les contrats ont fini la journée en baisse de 1 à 4 cents. Le contrat mars 19 a même reculé à son plus bas niveau depuis le 31 décembre dernier.

Dans son appel d’offres hebdomadaire qui prendra fin jeudi, le ministère japonais de l’Agriculture recherche 113,138 tonnes de blé américain, canadien et australien. 47,963 tonnes concernent les États-Unis. L’Algérie a également lancé un appel d’offres qui se terminera vendredi.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la journée au neutre à baissier de 1 $. Les contrats de veau ont eu une progression partagée. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont fini au neutre à baissier de 27,5 cents. Les autres, en différé, ont clôturé en hausse.

Le 11 février dernier, le CME feeder cattle index était en recul de 7 cents à 141,66 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se à 4,16 $. La découpe «Choice» était en hausse de 28 cents à 217,16 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 86 cents à 213,00 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 234,000 têtes, une baisse de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais également une augmentation de 4,000 têtes comparativement à la même semaine l’an dernier.

 

Porc

La majorité des contrats de porc à Chicago ont terminé la session avec des gains de 1,15 $ à 1,725 $. Le contrat février 19 est demeuré stable.

Le 8 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 39 cents par rapport au jour précédent à 56,14 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc a été en recul de 24 cents à 65,22 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était en baisse de 69 cents à 48,19 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 914,000 têtes, une diminution de 36,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 22,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article