Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 1er février 19

01 février 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 1 à 2 ¼ cents. La hausse des prix de l’éthanol américain combinée celle du blé US auraient aidé le secteur.

Présentées ce matin, les données mensuelles de l’EIA ont indiqué que les exportations de l’éthanol US ont été de 169,8 millions de gallons au cours du mois de novembre dernier. Le résultat est légèrement plus faible qu’au mois précédent. Il est toutefois supérieur à celui de novembre 2017 par 57,6 %.

Le ministère brésilien du Commerce estime que le Brésil a exporté 4,22 millions de tonnes de maïs au cours du mois de janvier dernier, ce qui correspond à une légère augmentation par rapport à décembre et à une hausse de 39,8 % comparativement à janvier 2018.

 

Soya

En finissant en hausse de 1 à 2 ½ cents, la plupart des contrats de soya US étaient toujours proches de leur haut. Les contrats de tourteau ont également clôturé dans le vert par 1,80 $/tonne. L’huile a reculé de 28 points.

Suite à la réunion Chine/États-Unis, qui s’est échelonnée sur les deux derniers jours à Washington, un représentant de la Maison Blanche a mentionné que les Chinois ont proposé d’acheter 5 millions de tonnes de soya US. Certaines sources ont indiqué dans la journée qu’une firme gouvernementale chinoise a acheté 1 million de tonnes de soya américain pour une livraison entre avril et juillet 2019.

Le ministère brésilien du Commerce a rapporté ce matin que 2,154 millions de tonnes de soya brésilien avaient été exportés en janvier dernier. C’était la moitié de ce que c’était le mois précédent. Il s’agissait toutefois d’une augmentation 37,76 % comparativement à janvier 2018.

INTL FCStone a abaissé son estimé de la production de soya brésilien de 4,1 millions de tonnes à 112,2 millions de tonnes.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en hausse de 5 à 9 ¾ cents. Ceux différés ont clôturé au neutre à haussier de 5 cents.

Statistique Canada devrait présenter mardi prochain son rapport sur les inventaires de blé canadien en date du 31 décembre 2018. Les négociants et les spéculateurs actifs dans le secteur du blé anticipent donc qu’ils étaient de 23,4 millions de tonnes, ce qui serait légèrement inférieur aux 23,771 millions de tonnes de l’an passé.

SovEcon a augmenté son estimation de la production de blé russe 2019 de 2,7 millions de tonnes à 80 millions de tonnes, un chiffre bien au-delà de celui du ministère russe de l’Agriculture qui prévoit plutôt 67 millions de tonnes.

 

Boeuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session sur une note partagée. Le contrat avril 19 était en baisse, mais la plupart des autres ont fini la journée en hausse de 20 à 65 cents. Les contrats de veau ont clôturé au neutre à baissier de 27,5 cents.

Le 31 janvier dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 71 cents à 141,86 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» qui s’est rétréci à seulement 1,11 $. La découpe «Choice» était en baisse de 1,13 $ à 214,26 $. Celle «Select» a fait l’inverse en prenant 27 cents à 213,15 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 593,000 têtes, une baisse de 17,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 20,000 têtes par rapport à l’an passé à pareille date.

Ce vendredi, des ventes au comptant à 124 $ ont été observées dans le sud des États-Unis. Au nord, d’autres, pour la carcasse, ont eu lieu entre 198 $ et 199 $.

 

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont été en progression partagée. Le contrat avril 19 a terminé la journée en baisse de 10 cents. La plupart des autres ont fini en hausse de 10 cents à 1,20 $.

Le 30 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 27 cents comparativement au jour précédent à 57,40 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc en baisse de 1,06 $ à 66,99 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en recul de 32 cents à 50,38 $.

Le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,076 million de têtes, ce qui représente une baisse de 213,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 46,000 têtes comparativement à la même période en 2018. Tout au long de la semaine, des difficultés de transport, causées par de forts vents glacials, ont ralenti les abattages. Les abattoirs US devraient se reprendre demain en abattant 311,000 têtes.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article