Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

21 juin 2018, Banque Nationale

Bon matin,   

PORC

-       Les craintes de crises commerciales plus profondes ont provoqué des baisses de prix importantes hier. Il est cependant possible qu’un apaisement soit ressenti aujourd’hui alors que les États-Unis semblent adoucir le ton au niveau des séparations parents-enfants et que les représentants au Commerce des États-Unis voudraient renouer des liens diplomatiques et économiques avec la Chine. Bref, la mobilisation est de mise après le saccage des relations récemment. Si les choses n’évoluent pas dans le bon sens, il est possible que la Chine impose des tarifs de plus de 88% sur le porc américain le mois prochain.

-       Le prix au comptant demeure très fort et le USDA établit maintenant le prix à $85.14. Le prix devrait encore progresser timidement au cours des prochains jours, mais les zones du USDA montraient des baisses hier dans le rapport quotidien.

-       Le prix des différentes coupes de viandes (jambon, bacon, longes) fait du surplace depuis 3 jours maintenant et termine à session de mercredi à $84.88 en hausse de $0.17. 

-       Le poids moyen des porcs à l‘abattage est repassé au-dessus du niveau de 2017 pour s’établir à 278.5 livres versus 277.50 (semaine du 16 juin). Par contre, il faut noter que les températures très chaudes prévues entre la fin du mois de juin et le début du mois de juillet devraient provoquer des gains moindres pendant ces journées. (La côté est devrait connaitre des températures supérieures à 30Celsisus à plusieurs endroits.)

GRAINS

-       La pluie prévue devrait stabiliser certaines régions clés cette semaine. Par contre, les chaleurs des prochains jours (semaine prochaine) devraient attirer certains acheteurs qui pourraient y voir une menace aux rendements des différents champs. Le seul coin qui sera épargné par la vague de chaleur se situe davantage vers le nord-ouest (Dakota du Nord).  

-       Le marché n’accorde aucune valeur aux risques météos potentiels cet été.

-       Les exportateurs américains auront des grandes difficultés à vendre des fèves de soya et du maïs à la Chine au cours de l’an prochain. Le USDA devrait peut-être réviser à la baisse les niveaux d’exportation et augmenter éventuellement les inventaires nationaux. 

-       Le problème de sécheresse en Europe de l’est et Russie continue de persister. Certains analystes pensent cependant que le problème pourrait être exagéré, mais d’autres croient que le problème est plus grave. Bref pas de consensus, mais dans l’ensemble le marché s’attend tout de même à une réduction réelle des rendements et donc une baisse de la production.

USDCAD

-       USDCAD = 1.3298 -1.3330 (CADUSD = 0.7501– 0.7520)

Les négociants ont peur des répercussions économiques potentielles d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Le dollar US devient une valeur refuge alors que plusieurs capitaux sortent de pays plus fragiles au niveau économique. Avec un dollar US fort, le dollar canadien fait donc piètre figure alors que les données économiques se font rares.

 

 

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais: 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice Associée)
sarah.gauthier@bnc.ca

Frédéric Hamel (Directeur)
frederic.hamel@bnc.ca

Alexis Masson (Associé)
alexis.masson@bnc.ca

 

Frédéric Hamel, CFA | Groupe solutions de gestion de risques | 

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération. 


Partager cet article