Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Marché du porc et des grains - RMS Commodités - Banque Nationale

01 avril 2019, Banque Nationale

Bonjour,

Voici les dernières nouvelles et les prix les plus récents sur le marché du porc :

  • Le USDA publiait vendredi ses rapports trimestriels sur les inventaires et les intentions d’ensemencement de grains. Dans le maïs, le USDA estimait les inventaires à 8.605 milliards de boisseaux au 1er mars 2019, en baisse de 287 millions de boisseaux par rapport à l’an dernier, mais tout de même largement au-delà des attentes du marché. Les producteurs américains prévoient ensemencer 92.792 millions d’acres en 2019, une augmentation de 3.66 millions d’acres par rapport à 2018. Au net, les contrats de maïs à Chicago ont terminé en forte baisse vendredi après la publication des rapports.
  • Dans le soya, les inventaires américains étaient plus en ligne avec les attentes du marché, en hausse de 707 millions de boisseaux par rapport à l’an dernier. Avec des inventaires records, les intentions d’ensemencement sont inférieures en 2019 à 84.617 millions d’acres vs. 89.196 millions d’acres en 2018. Le marché a été beaucoup moins réactif que pour le maïs, pratiquement inchangé à Chicago vendredi.
  • Finalement, c’est 816,000 tonnes de soya américain de l’ancienne récolte qui auront été vendues à la Chine, soit la moitié du chiffre initial qui circulait.
  • Les rumeurs de fermeture complète de la frontière entre le Mexique et les États-Unis a poussé le porc plus loin dans sa chute vendredi, le Mexique étant présentement le plus grand importateur de porc américain.

Bonne journée,

ÉQUIPE COMMODITÉS RMS BANQUE NATIONALE
Téléphone : 1-514-394-4556
Sans Frais : 1-844-394-4556

Sarah Gauthier (Directrice Associée)
sarah.gauthier@nbc.ca

Alexis Masson, CFA, M.Sc. (Associé)
alexis.masson@nbc.ca

Myriame Landry (Associée)
myriame.landry@nbc.ca

Avertissement :

Ce document est fourni à titre d'information seulement et ne constitue pas une offre pour une opération d'achat ou de vente de titres ou de produits financiers, quels qu'ils soient, ni une sollicitation en ce sens. Chaque utilisateur doit évaluer individuellement les mérites d'une opération particulière, en consultation avec ses propres conseillers professionnels, afin de procéder à une évaluation des particularités et des risques de l'opération à l'égard de la situation particulière reliée à l'opération.


Partager cet article