Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Agrocentre

Perspective des prix pour cet été : maïs ou soya?

16 juin 2017, Agrocentre

Les prix des grains ont bondi un peu dernièrement. Après des mois sans vraiment signe de vie, le prix du maïs a finalement grimpé, passant brièvement à 205-210 $ la tonne selon les régions la semaine dernière.

Dans le réseau Agrocentre, on constate que plusieurs producteurs ont profité de cette opportunité pour vendre un peu de grains. Par contre, de ce qu’on entend, il reste encore de bons volumes dans les silos, comme quoi certains attendent que les prix grimpent encore un peu cet été. Mais, est-ce que ce sera le cas?

Des commentaires et rumeurs qui circulent dans les marchés, la réponse est oui pour le maïs, moins surs pour le soya. 

Dans le maïs, le récent rebond tient pour beaucoup de conditions très sèches qui ont été observées dans certaines régions du Midwest américain dernièrement. Déjà, avec le mauvais début de saison très humide, on s’interrogeait non seulement sur les rendements à prévoir cet automne, mais aussi sur la possibilité qu’il y ait eu finalement un peu moins de maïs de semé. Et maintenant, avec le récent temps excessivement chaud et sec, disons qu’un autre coup vient d’être porté à l’idée que les rendements américains puissent être élevés cette année.

De ses premières prévisions, le Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) prévoit déjà un recul de la production et des stocks de maïs américain pour la prochaine année. C’est dire qu’en principe, les prix s’appuient donc sur des assises plus solides. Là où les choses pourraient s’avérer plus intéressantes sera lors de la pollinisation du maïs en juillet.

Selon la dernière mise à jour du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) aux États-Unis, il faut s’attendre à un mois de juillet et même une fin de saison aux États-Unis plus chaude qu’à la normale. Il n’est donc certainement pas impossible qu’au mois de juillet, les marchés s’emballent de nouveau pendant la pollinisation. Les bases au Québec pour livraison immédiate ayant pour habitude de s’apprécier au cours de l’été et en fin de saison, le prix du maïs pourrait alors profiter de cette opportunité pour grimper de nouveau. Le facteur clé à surveiller dans les prochaines semaines restera donc la météo américaine pour ceux qui souhaitent conclure leurs ventes de maïs d’ici l’automne. 

Maintenant, le danger pour les prix des grains? Le soya… 

Contrairement au maïs, le soya est semé un peu plus tard aux États-Unis. Dans cet ordre d’idée, cette année, le début de saison pour les cultures de soya aura été un peu moins difficile, les producteurs ayant semé dans des conditions moins humides que pour le maïs.

De plus, avec le début de saison difficile pour le maïs, il demeure encore possible que les producteurs américains aient semé davantage de soya. Donc en d’autres mots, peut-être plus de superficies ensemencées en soya pour des rendements qui pourraient encore être très bons. Déjà qu’on sait que les producteurs américains ont semé une superficie record en soya cette année, il apparaît ainsi toujours possible qu’une récolte très importante soit au rendez-vous cet automne. 

Avec les récoltes record sud-américaines qui s’achèvent, le marché à l’exportation du soya devrait aussi se corser dans les semaines et mois à venir. Le risque est donc bien réel qu’un engorgement du marché d’exportation combiné à une récolte record américaine de soya à l’automne force un recul marqué du marché du soya. 

Bien entendu, les marchés du maïs et du soya sont deux choses distinctes. En principe, le fait que le marché du maïs puisse grimper alors que celui du soya soit à risque d’un recul supplémentaire sont deux situations bien différentes. Mais, le marché des grains en est un dont les maillages sont liés. Si par exemple le marché du soya s’effondre, bien que le marché du maïs puisse avoir toutes les raisons de vouloir s’apprécier au même moment, il pourrait le faire avec plus de difficultés. 

Les prochaines seront donc déterminantes pour les prix des grains d’ici les récoltes. On peut encore très bien voir le prix du maïs grimper davantage, mais s’il n’y parvient pas et que le marché du soya plonge, il faudra demeurer prudent et ajuster nos objectifs de ventes en conséquence. 

Pour rester bien informé de la situation et vous aider à fixer vos objectifs de vente d’ici les récoltes, contacter notre équipe de négociants : nous rejoindre

 

La Quête du Rendement 3e édition est commencée!

Découvrez les participants 2017, et suivez le déroulement de leur saison en visitant le site web Agrocentre.

Abonnez-vous à la page Facebook Quête du rendement, pour être informé des nouvelles publications.


Partager cet article