Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Agrocentre

Nouvelles productions record de grains pour le Québec?

29 avril 2017, Agrocentre

Vendredi le 21 avril dernier, Statistique Canada a publié son rapport sur les intentions d’ensemencements au Canada.

À l’échelle nationale, on retient sans surprise que ce sont les cultures d’oléagineux qui ont les faveurs des producteurs, le soya en hausse de +27,2% à près de 7 millions d’acres, et le canola en hausse de +9,9% à 22,3 millions d’acres. Dans le cas du soya, c’est la province du Manitoba qui se montre la plus agressive, en hausse de +34,6% à 2,2 millions d’acres, plus du double des intentions québécoises qui passe de 803 000 à 926 000 acres. L’Ontario conserve toujours la part du lion avec des intentions d’ensemencements de 3,0 millions d’acres (+11%).

Dans le maïs, il est intéressant de constater une progression également marquée des intentions d’ensemencements de +12,8% à 3,75 millions d’acres alors que chez nos voisins du sud, aux États-Unis, elles sont en baisse de -4% à 90 millions d’acres. Ici aussi, c’est le Manitoba qui surprend, avec un bond de +38% à 475 000 acres. Au Québec, les producteurs ont l’intention aussi de semer plus de maïs, en hausse de +9,7% à 976 100 acres, alors que l’Ontario reste le joueur dominant avec des ensemencements en progression de +9,6% à 2,2 millions d’acres.

Pour le blé, les producteurs canadiens se montrent moins friands, avec des intentions d’ensemencements comparables à l’an dernier de 23,2 millions d’acres. Les Prairies canadiennes ont l’intention d’en produire légèrement plus (+0,4%) à 22 millions d’acres. Par contre, à l’image des producteurs américains, ceux de l’Ontario se révèlent moins intéressés par la culture du blé (tous types confondus) en baisse de -13% à 0,95 million d’acres. Au Québec, les intentions d’ensemencements gardent le cap, avec une autre année record en hausse de +8% à 95 000 acres.

De ces chiffres, pour le Québec, on peut déjà brosser un portrait sommaire de ce qui dessine à l’horizon pour l’automne: une autre récolte record de soya, un second record de production de maïs très près du record de 4,1 millions de tonnes atteint il y a 10 ans en 2007, et une récolte comparable à l’an dernier de blé.

Bien entendu, il s’agit d’estimation très vague. La suite appartient à Dame Nature dans les prochaines semaines. Des deux dernières années, on retient cependant que les producteurs du Québec ont obtenu d’excellentes récoltes, et ce, malgré certaines difficultés météo. On se rappelle entre autres le gel hâtif de 2015 et les conditions très sèches observées dans plusieurs régions plus à l’ouest et au sud de la Montérégie l’an dernier. Dans les deux cas, les rendements obtenus auront été malgré tout dans l’ensemble remarquables, voire même record. À l’aube de la nouvelle saison, à moins de problèmes météo importants, on peut donc déjà entrevoir d’importantes récoltes à l’automne.

Pour ceux qui envisagent des ventes à la récolte, il faut donc dès maintenant prévoir le coup et rester attentif aux prix. S’ils peuvent rejoindre nos premiers objectifs de ventes de grains, ce ne sera certainement pas une mauvaise chose d’en avoir un peu au livre.

Pour rejoindre notre équipe de négociants : nous contacter

Bon début de saison à tous !

 

 

App Store :
https://itunes.apple.com/ca/app/agrocentre/id1190013306?ls=1&mt=8

Google Play :
https://play.google.com/store/apps/details?id=ca.qc.agrocentre.appliorange

 

 

 


Partager cet article