Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Agrocentre

Début de saison chaud et humide pour le Québec?

17 mars 2017, Agrocentre

Il est toujours curieux en plein mois de mars, surtout après l’une des plus importantes tempêtes de neige des dernières décennies, de parler de météo au Québec pour le printemps. Pourtant, il ne reste plus que de 4 à 6 semaines, et pour plusieurs, ce sera déjà le temps de sortir les semoirs et de travailler les champs. Petit coup d’œil sur ce qui nous attend selon les dernières prévisions météo.

D’entrée de jeu, s’il y avait certaines régions où les sols étaient très secs l’an dernier au Québec, ce ne sera certainement pas le cas pour débuter la saison ce printemps.

 

Comme le révèlent bien de nombreux indicateurs (Indice de sècheresse de palmer, Index d’anormalité d’humidité dans les sols et Surveillance de la sècheresse en Amérique du Nord), les sols québécois regorgent d’eau, plus qu’il n’en faut pour assurer un bon début de saison aux cultures.

Si on se fit ensuite aux dernières prévisions d’Environnement Canada, bien que légères, les probabilités penchent aussi en faveur de précipitations plus importantes au cours de la période de mars à mai. 

Côté températures, on sait que jusqu’ici 2017 a proposé, oui, de la météo en dent de scie, mais surtout des températures plus chaudes qu’à la normale de l’ordre de 1 à 3 degrés Celsius de plus au Québec au cours des trois derniers mois. 

Dans cette même veine, Environnement Canada entrevoit une continuité de températures anormalement chaudes pour la période de mars à mai prochain avec un indice de confiance historique dans ces prévisions de l’ordre de 55-80%. 

En sommes, ce semble donc pour le moment un début de saison plus chaud et humide qu’à la normale qui se dessine à l’horizon ce printemps au Québec. Bien entendu, la météo étant fidèle à elle-même, il faut prendre avec un grain de sel ces prévisions à moyen terme qui pourraient très bien encore changer du tout au tout. Mais, si tout se déroule comme prévu, les producteurs du Québec pourraient être quittes pour un début de saison hâtif et favorable. S’il y a un risque à prévoir, ce sera davantage du côté de précipitations excessives qui pourraient ralentir les travaux et nuire au début de saison. Il faudra donc rester attentif aux précipitations prévues dans les prochaines semaines! 

Besoin d’information sur la situation dans les marchés, contacter notre équipe pour connaître nos dernières offres!

 


 

 

 

App Store :
https://itunes.apple.com/ca/app/agrocentre/id1190013306?ls=1&mt=8

Google Play :
https://play.google.com/store/apps/details?id=ca.qc.agrocentre.appliorange

 

 

 


Partager cet article