Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Agrocentre

De record en record

09 décembre 2016, Agrocentre

Coup sur coup, le Québec aura finalement encaissé d’excellentes récoltes à nouveau cet automne selon Statistique Canada, et ce, dans tous les grains. Dame Nature aura beau faire des siennes, l’efficacité des producteurs ainsi que les dernières technologies agricoles continuent de la défiée, proposant chaque année des niveaux de rendement qui battent des records. 

De fait, de nouveaux sommets inégalés depuis 2000 ont été atteints des côtés du maïs (10,60 tonnes/ha), du blé (3,60 tonnes/ha), et de l’orge (3,5 tonnes/ha). Le soya et l’avoine ne sont pas en reste, le soya conservant son niveau record de l’an dernier (3,2 tonnes/ha), et l’avoine atteignant un 2e sommet (2,7 tonnes/ha) suivant celui atteint en 2001 (2,8 tonnes/ha).

Côté production, tout ce sera joué par contre sur les superficies cultivées et récoltées en 2016. 

Le maïs a touché un second creux depuis 2000 de 360 000 ha, seulement 5000 ha de plus que son plus bas atteint en 2014. De leur côté, les superficies cultivées en orge restent très faibles à 50 000 ha, seulement 1 000 ha de plus que le creux de 2015. Enfin, l’avoine a encaissé un revers, atteignant un creux inégalé depuis l’an 2000 de seulement 77 000 ha.

Ce sont donc le soya et le blé qui ont continué de voler la vedette en 2016. Le soya a atteint un second sommet de superficies cultivées de 325 000 ha suivant le record de 2014 de 348 000 ha. Le blé poursuit de son côté sur sa lancée, atteignant en 2016 un sommet historique de 91 000 ha.

 

Reflétant les superficies importantes cultivées en 2016 et les rendements record obtenus, les récoltes de soya et de blé ont donc atteint respectivement 1,04 million de tonnes et 310 000 tonnes. Historiquement, il s’agit à nouveau de record de production pour ces grains.

Grâce au rendement record obtenu cet automne, le maïs s’en tire aussi à très bon compte malgré les faibles superficies cultivées avec une production de 3,79 millions de tonnes. Ce niveau dépasse l’excellente récolte de 2015, et se classe confortablement 2e derrière la récolte record de 2007 de 4,1 millions de tonnes. Ceci reflète particulièrement bien l’efficacité des producteurs et des nouvelles technologies agricoles qui continuent de propulser davantage le rendement du maïs à de nouveaux sommets depuis maintenant plusieurs années.

Les récoltes d’orge et d’avoine restent de leur côté victime du manque d’intérêt des producteurs à leur égard. Heureusement, les excellents rendements obtenus tempèrent le recul de leur volume de production qui, pour 2016, se stabilise tout en restant très faible historiquement.

Côté marché des grains, les fortes productions de maïs et soya cet automne au Québec invitent à la prudence. Dans le cas du maïs, avec coup sur coup des récoltes très importantes, il sera d’autant crucial de voir les commerçants québécois travailler sur les marchés d’exportation cet hiver. Ceci suggère que les bases auront bien des difficultés à s’apprécier, surtout si le marché à Chicago amorce une remontée intéressante. Il y a donc matière à rechercher dès maintenant des bases intéressantes pour ceux qui sont plus familiers avec cette approche de commercialisation de leurs récoltes.

Le cas du soya se veut différent, puisque traditionnellement, ce marché est déjà centré sur une forte dynamique d’exportation afin découler chaque année les stocks québécois. Par contre, avec une récolte américaine record cet automne, une très grande disponibilité de soya à l’échelle mondiale, d’excellentes récoltes prévues pour l’instant en Amérique du Sud, et des ensemencements américains pressentis de nouveau à la hausse au printemps prochain, il faut agir avec prudence sur les perspectives de prix. Afin de se prémunir de surprise et de répartir son risque commercial, le fait de réaliser des ventes à l’avance autant pour la dernière que la prochaine récolte est à considérer.

Pour en savoir plus sur nos dernières offres et rester bien informé des marchés, n’hésitez pas à contacter notre équipe de négociants

 

Curieux d’innovations et nouvelles technologies agricoles, découvrez nos derniers vidéos sur YouTube qui regorgent d’informations à ce sujet !

 

 

 


Partager cet article