Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 8 novembre 19

08 novembre 2019,

Maïs

Pour la semaine, le contrat de maïs US décembre 19 a perdu 12 cents, mais il a terminé la journée avec des gains de 2 cents.

Ce matin, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 217,040 tonnes de maïs US. Les destinations sont inconnues et les livraisons devraient se faire en 2019/2020.

Ce midi, le rapport mensuel sur la production des cultures du NASS (USDA) a montré que les rendements de maïs US 2019 sont en baisse de 1,4 bo./acre à 167,0 bo./acre. Globalement, il s’agit d’une réduction de la production de 118 millions de boisseaux par rapport à octobre à 13,661 milliards de boisseaux. Le USDA estime aussi que les stocks maïs de fin d’année US ont reculé de 19 millions de boisseaux à 1,910 milliard de boisseaux. À noter que la demande a également été revue à la baisse. Mondialement, les inventaires de maïs ont été vus en réduction de 6,64 millions de tonnes à 295,96 millions de tonnes.

Présenté cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses au-delà des 100,000 contrats.

Soya

Sur la semaine, le contrat de soya US novembre 19 a perdu 4 ¾ cents. Par contre, pour aujourd’hui, ceux aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 5 ½ cents.

Le rapport mensuel sur la production des cultures du NASS a indiqué ce midi que les rendements de soya US 2019 sont demeurés les mêmes qu’en octobre dernier avec 46,9 bo./acre. La plupart des analystes s’attendaient à une légère réduction. Comparativement aux prévisions d’octobre dernier, les superficies récoltées en soya US 2019/2020 restent aussi les mêmes à 75,626 millions d’acres. Le USDA laisse inchangé son estimé de la production à 3,550 milliards de boisseaux. Les inventaires de fin d’année de soya US auraient augmenté de 15 millions de boisseaux à 475 millions de boisseaux. Le marché s’attendait à une baisse à 431 millions de boisseaux. Il y aurait également eu une réduction de soya US trituré. Mondialement, le rapport d’offre et de demande montre qu’il y a une hausse des stocks de soya supérieure aux anticipations du marché de 2,2 millions de tonnes comparativement à octobre dernier à 95,42 millions de tonnes.

Des ventes privées à l’exportation de 270,000 tonnes de soya US ont été annoncées ce matin.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC indiquait que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 19,2 %. Pour la semaine, les positions nettes vendeuses sur le tourteau de soya US étaient élevées. D’un autre côté, les gestionnaires ont augmenté leurs positions nettes acheteuses de 12,33 % sur l’huile.

Blé

À Kansas, les contrats de blé ont terminé la semaine en baisse de 5 ½ cents. À la fermeture des marchés d’aujourd’hui, ils avaient reculé de 2 ¼ à 3 ¼ cents. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont fini la journée avec des pertes de 1 à 3 cents, ce qui a forcé une baisse hebdomadaire de 5 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont clôturé dans le rouge d’une fraction de cent.

Présenté ce midi, le rapport mensuel d’offre et de demande (WASDE) montre une réduction de la projection des inventaires de fin d’année de blé US 2019 de 29 millions de boisseaux à 1,014 milliards de boisseaux. Dans une seconde analyse, le USDA a aussi réduit la quantité d’acres récoltés de 900,000 acres. Mondialement, les inventaires de fin d’année de blé auraient bondi de 0,42 millions de tonnes comparativement au mois précédent à 288,28 millions de tonnes. Les analystes s’attendaient, en moyenne, à une réduction. Il s’agit donc d’une surprise.

Depuis les 22 premières semaines de l’année commerciale 2019/2020, le cumulatif annuel des exportations de blé US est de 10,766 millions de tonnes, lesquelles représentent une hausse de 25,47 % par rapport à l’an passé à la même période.

Le rapport de la CFTC indique qu’au 5 novembre dernier, après une tendance qui s’est dessinée ces deux dernières semaines, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé à Chicago avaient changé de positions pour des positions nettes vendeuses. À Kansas, ils ont augmenté leurs positions nettes vendeuses. À Minneapolis, les gestionnaires avaient des positions nettes vendeuses sur 9,044 contrats.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des gains de 27 à 35 cents. Sur la semaine, il y a eu un gain de 22 ½ cents. Sur une base hebdomadaire, le contrat de veau US novembre 19 a perdu 2,15 $. En fait, les contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains de 10 à 22 cents

Le rapport d’offre et de demande (WASDE) montre qu’au 4ème trimestre, la projection de la production de bœuf US dépassait de 88 millions lbs celle du mois de d’octobre, ce qui devrait porter la production annuelle à 27,036 millions de lbs, une hausse de 1 % comparativement à l’an passé.

Aujourd’hui, le Feeder Cattle Exchange a vendu 119 têtes sur les 1684 têtes offertes ce matin à son encan en ligne. Le prix était de 115 $ et la destination est le Kansas. Des parcs d’engraissement du Kansas et du Texas ont passé des offres à 113 $.

Le 6 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 17 cents à 146,09 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 83 cents à 239,12 $. Celle «Select» a pris 24 cents à 213,26 $.

Le USDA a rapporté des ventes au comptant à 115 $ au Texas, à 114 $ au Kansas, un peu plus à 117 $ pour l’ouest du Corn Belt et à 116 $ pour le Nebraska. Pour ce dernier, le USDA a annoncé des ventes au comptant de la carcasse à 181 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 651,000 têtes.

Le rapport de la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans bœuf US avaient leurs plus grosses positions nettes acheteuses sur le vivant depuis le mois de mai dernier.

Porc

Les contrats de porc US février 2020 et avril 2020 ont terminé la session avec des gains de 12 à 17 cents. Le contrat décembre 19 a fini la journée en baisse de 17 cents. Sur la semaine, il a perdu 32 ½ cents.

Le 6 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 3 cents à 60,19 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 2,03 $. Le jambon a le plus progressé avec 5,12 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 39 cents à 44,95 $.

Ce midi, le rapport WASDE indiquait qu’au 4ème trimestre, la production de porc US a été de 7,46 milliards de lbs, ce qui porte la production annuelle de 2019 à 27,620 milliards de lbs.

Sur la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,693 millions de têtes.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC a indiqué que le 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient abaissé leurs positions nettes acheteuses de seulement 4,2 % à 13,258 contrats.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article